BASKET-CLUB VILLEFRANCHE BEAUJOLAIS

BASKET-CLUB VILLEFRANCHE BEAUJOLAIS

SITE OFFICIEL 2016/2017


LE MOT DU COACH (SENIORS MASCULINS RM1)

Publié par BCVB sur 20 Avril 2015, 13:00pm

Catégories : #ACTUALITE

Laurent COUDOUR

 

2014 / 2015 : Laurent COUDOUR continue de nous adresser le commentaire d'après-match, et nous fait vivre au quotidien le parcours de l'Equipe Fanion du BCVB en Championnat de RM1 :

 

 

---------------------------------------------

BCVB / OULLINS-STE-FOY 2 / BCVB

Une belle fin !

La donne était claire pour ce dernier match de la saison : une victoire, et nous finissions 2ème, ou bien une défaite, et la 5ème place nous attendait.

Même si le match n'avait pas vraiment d'enjeu, le début de celui-ci était plutôt tendu avec un adversaire jeune n'hésitant pas à durcir le jeu.

Un peu comme d'habitude cette saison, nous avons mis un peu de temps pour nous mettre à leur niveau en terme l'intensité, ce qui donne une 1ère mi-temps plutôt hâchée avec un écart en notre faveur plutôt minime à l'entame du 3ème quart.

Celui-ci sera fatal aux visiteurs : agressivité, adresse longue distance, contre-attaque, tout y passe et l'écart enfle à vitesse « grand V », il atteint rapidement les 20, puis 30 points.

Oullins n'y est plus, et sans leur renfort de Joueurs de leur Equipe première, c'est forcément plus compliqué.

Victoire finale logique de 30 points.

A noter, la montée en puissance sur ces derniers matchs de nos « cadres » et surtout de Quentin et Julien.

A noter également les premiers points d'Adrien en RM1.

La saison se termine donc sur une bonne note.

---------------------------------------------

J.L BOURG-EN-BRESSE 2 / BCVB (12/04/2015)

Défaite de 3 points à la JL Bourg-en-B.

Défaite frustrante parce que, sans Pierrick, Florian et Yohan cela faisait un peu trop.

Et avec une rotation de plus, notamment à l'intérieur où l'adversaire n'a pas manqué de nous pilonner, la victoire était probablement pour nous.
Nous nous déplaçons donc à 8 avec avec un U20 (Adrien), et nous débutons très bien le match.

Du jeu rapide, de la percussion par Robin et Philippe notamment, nous permettent de prendre rapidement les devants.

Quelques systèmes bien placés également nous donnent un matelas d'une petite dizaine de points.
Malheureusement, nous devons gérer les fautes, la fatigue, et nous commençons à perdre nos duels que l'adversaire ne manque pas de nous imposer.

Nous arrivons à la mi-temps malgré tout avec un petit pécule de 3 points d'avance.
Dans le 3ème quart la J.L continue à insister à l'intérieur , ce qui nous oblige à rentrer un peu plus dans les aides défensives via les extérieurs, et on encaisse du même coup plusieurs tirs à trois points.

La JL reprend les devants et, avec 10 points d'avance, la fin de match s'annonce délicate, la fatigue se faisant sentir.

Mais nous ne lâchons rien, Julien et Quentin nous remettent dans le bon sens et au lieu de rompre nous ne plions pas pour revenir assez rapidement dans la roue de la JL.
Nous passons même devant à 2 minutes de la fin.
Las, quelques décisions arbitrales défavorables ne nous permettent pas de concrétiser.
Malgré tout nous pouvons être crédités d'un bon match où les joueurs ont tout donné.

Mention à Adrien qui a fait ses premiers pas en RM1, un petit peu de temps de jeu en 1ère, pas en 2ème mais il faut continuer à intégrer petit à petit tous ces jeunes qui gagnerons du temps de jeu avec le temps.
Prochain et dernier match samedi prochain contre Oullins-Ste-Foy.

Si nous gagnons nous finirons 2ème de cette poule, le cas échéant nous finirons 5ème ce qui serait finalement dommage au vu des efforts et des progrès effectués depuis le début de saison, nous verrons bien…

---------------------------------------------

BCVB / ST-LOUIS FONTAINES (04/04/2015)

La Victoire, la manière, et le Goal-Average :

Victoire de 13 points contre Fontaines S/S qui nous assure le maintien en RM1 !

Nous y reviendrons plus tard pour faire le bilan, et il faut d’abord bien finir cette saison sur nos deux derniers matchs, mais je pourrai arrêter la tête haute...

Gros début de match (malgré la panne d'électricité nous obligeant à commencer avec 15 minutes de retard) avec une bonne adresse sur les tirs extérieurs : nous prenons rapidement 10 points d'avance.

Mais St-Louis, avec également une grosse adresse sur les tirs extérieurs, tout en alternant avec le jeu intérieur, revient rapidement et prend les devants pour finir a plus 4 à la mi-temps.

Nous profitons de celle-ci pour demander aux joueurs d'accepter le combat et de durcir le jeu.

Chose que nous faisons immédiatement, avec une défense enfin à la hauteur des attentes.

Julien « prend feu » et, en 5 minutes, nous repassons devant et créons un écart d'une dizaine de points.

Quentin, au four et au moulin, nous permet de maintenir cet écart.

St-Louis ne trouve plus vraiment de solutions, et nous finissons le match avec 13 points d'avance (moins 6 à l'aller...).

Gros match de Julien et Quentin.

Yoann égal à lui-même (toujours un peu « gourmand », mais toujours présent sur les moments importants), Stéphane précieux également (il a fallu composer avec l'absence de Pierrick et de Florian, blessé de dernière minute).

Robin a bien « tenu la baraque » et Philippe a aussi été très bien en 2ème mi-temps.

Je suis vraiment très fier des joueurs ce soir, ils ont été chercher cette victoire sur le terrain… et sur le banc qui n'a cessé de les encourager !

Plus que deux matchs, où l'objectif sera de finir avec deux victoires et de prendre du plaisir.

Prochain match a la J.L Bourg dimanche à 17h30.

---------------------------------------------

CHASSIEU BASKET / BCVB (28/03/2015)

Victoire importante et logique, puisque nous avons mené du début a la fin..

L’écart de 13 points est un peu sévère malgré tout pour Chassieu, qui est toujours resté « dans la roue », dans la mesure où nous n'avons pas su « tuer » le match..

Un match très moyen, similaire au match aller.

Chassieu avait décidé, bizarrement, de casser le rythme en attaquant à la limite des 24 secondes.

Comme nous nous sommes alignés sur leur rythme, cela a donné un match pas très beau à voir, mais où la victoire était essentielle pour quasiment assurer le maintien.

Malgré tout, avec un jeu collectif plus huilé et avec quelques systèmes bien placés, nous parvenons à créer un écart compris entre 5 et 10 points.

En début de 2ème mi-temps, une bonne série à trois points initiée par Florian et Quentin nous permet de gérer la fin de match.

Défensivement, nous avons été plutôt bien, hormis sur quelques « un contre un » adverses où nous avons eu un peu de mal.

A noter : le match intéressant de Philippe, Quentin toujours précieux dans le combat, Yohan et Julien, un peu moins en vue mais précieux également, surtout en l'absence de Robin puisqu’ils ont dû prendre la place de meneur.

Prochain match « à la maison » contre Fontaines la semaine prochaine, où nous aurons à cœur de prendre une revanche....

---------------------------------------------

BCVB / J.L BOURG-EN-B. 2 (14/03/2015)

Victoire importante et logique de 15 points puisque nous avons mené du début à la fin du match.

Et pourtant tout ne fût pas si simple, faute d'avoir su « tuer » le match à plusieurs reprises.

Face à une équipe jeune et jouant bien au basket, nous avons eu du mal à durcir notre jeu, ce qui nous aurait permis d'avoir une marge plus confortable sur l'ensemble du match

Heureusement pour nous, la JL Bourg manquait de rotations et nous avons su en tirer profit.

Bon début de match, avec une défense bien en place et de l'adresse exterieure.

Nous prenons rapidement une dizaine de points d'avance, mais la « J.L » parvient à limiter l’écart en durcissant un peu le jeu.

Nous ne répondons pas présent de ce coté-là, et l'écart n'est que de 5 points en notre faveur à la mi temps.

Recadrage à la pause concernant l'intensité, et nous repartons sur de bonnes bases pour reprendre une dizaine de point d'avance.

Cet écart se maintient jusqu'à cinq minutes de la fin, où quelques tirs précipités, et fautes non sifflées dans la raquette permettent à Bourg de revenir à 6 points.

Heureusement, quelques « stop » défensifs nous permettent de ne pas trop douter, et deux paniers à trois points de Yohan clôturent le match.

A noter, le très bon match de Julien et de Yohan des deux cotés du terrain.

Robin a également très bien dirigé la manœuvre en 2ème mi-temps.

Quentin à également été très précieux en 2ème mi-temps, et Florian, même si il a été moins influant en attaque, a très bien défendu.

Match pas parfait et pas régulier, donc, mais il fallait gagner et, du fait que nous avons du mal à travailler à 10 à l'entrainement, c'était bien là le plus important.

Prochain match à Oullins dimanche prochain : si nous l'emportons le maintien sera presque assuré.

Le cas échéant, nous n’aurons pas le droit à l'erreur sur les deux derniers matchs à domicile.

---------------------------------------------

ST-LOUIS FONTAINES /BCVB (28/02/2015)

4 fautes techniques, une « disqualifiante », une « antisportive » : difficile dans ces conditions d'espérer gagner !

Ceci dit, il est de notoriété publique que nous sommes une équipe de « voyous » avec un Coach qui prend « technique » sur « technique »… (rires) me concernant, cela devait bien faire 5 ans que je n’en avais pas pris !

Entre ce match et celui d'Ozon, il y a bien « match » pour déterminer celui où l'arbitrage à le plus fait basculer la rencontre.

Disons qu'à Ozon on ne l'a pas senti arriver alors que là, on peut dire que ca a été du début à la fin.

Et même pas moyen d'en discuter à tête reposée avec l'officiel concerné.

On va dire qu'un arbitre à été plutôt cohérent, il a été le seul à être venu passer un moment de convivialité après le match, mais pas l'intéressé qui n’avait sans doute pas la conscience bien tranquille...

D'un autre côté, en arrivant à 20h00 pour un match à 20h30, bref…

Que retenir du match ?

Que cela donne plus envie de regarder « The Voice » tranquille dans son canapé !

A part ça, on peut dire que notre match n'a rien a voir avec celui de la semaine dernière.

Et comme je l'avais souligné il faut deux équipes pour faire un bon match, et c'était le cas ce soir.

Nous débutons très bien avec beaucoup d'adresse sur les tirs extérieurs et une belle agressivité défensive.

Malheureusement, nous avons affaire à une équipe qui nous fait mal également sur les tirs extérieurs.

Le match se tient mais Fontaines, à coup de tirs à 3 points, parvient à prendre une petite dizaine de point d'avance dans le 2ème quart.

Encore une fois, notre passage en défense de « zone » nous permet de stopper l'hémorragie et nous ne lâchons rien pour revenir a égalité à la mi temps.

Début de 3ème : nous manquons 4 tirs faciles, ce qui permet a Fontaines de prendre un petit matelas de 6/8 pts.

Mais encore une fois, nous ne lâchons pas et restons au contact.

Le scenario idéal se dessine en prenant la tête a 5 minutes de la fin, + 4 a 2 minutes du « buzzer », mais Fontaines rentre un « gros » tir a 3 points qui leur permet de rester en vie.

Ensuite, nous doutons un peu et Fontaines enfonce le clou à l'intérieur.

Pas grand chose à reprocher aux joueurs.

On savait que c était difficile chez eux, mais malgré tout nous aurions pu espérer mieux.

Si on joue comme ca pour nos 6 derniers matchs, on s'en sortira mais il faut vraiment garder cet état d'esprit et ne rien lâcher.

Repos le week-end prochain avant d'enchainer contre la JL Bourg… un match capital !

---------------------------------------------

BCVB  / CHASSIEU BASKET (21/02/2015) :

Victoire dans la douleur de 6 points, mais celle-là il l'a fallait qu'elle que soit la manière… mais heureusement, car la manière n'y était pas, loin de là !

Il y a deux façons de voir les choses : soit l'on se dit qu'il faut deux bonnes équipes pour faire un bon match, soit l'on se dit que les deux équipes n'ont pas le niveau de la RM1…

On va rester optimiste et opter pour la première option mais....

Pas de rythme, moult ballons perdus, pas d'adresse, le début de match ne ressemble à pas grand chose.

L'idée pourtant était vraiment de ne pas donner confiance à une équipe dont le collectif n'est pas la qualité première, mais qui sur des actions individuelles peut déstabiliser une équipe pas bien dans son assiette, et c'est ce qu'il s'est passé.

Tant bien que mal, nous sommes devant toute la première mi-temps, mais de pas grand-chose.

Et ce qui devait arriver arriva en début de deuxième mi-temps : toujours aussi amorphe, Chassieu prend confiance et grâce à une belle agressivité défensive et du jeu rapide prend 6 points d'avance.

Nous sommes au plus mal, et malgré l'avantage de taille nous n'arrivons pas à prendre la main sur le match.

Pire, il est en train de nous échapper.

Le passage en « zone » permet de stopper l'hémorragie et nous réussissons à recoller a l'entame du dernier quart.

Il est pourtant du même « tonneau », même si nous arrivons à prendre 9 points d'avance, que Chassieu rattrape en à peine 2 minutes.

C'est finalement un bienvenu 6/6 à trois points par Julien et Florian qui nous enlève une belle épine du pied.

Il reste 7 matchs, et il va falloir qu'on arrive à travailler à 10 à l'entrainement car, sans se chercher d'excuses, la trêve à été bien mal mise à profit puisque la plupart n'ont fait qu'un, voire deux entrainements en 3 semaines.

Le maintien est à portée de main, il faut franchir cette dernière étape..

Prochain match délicat à St-Louis de Fontaines.

---------------------------------------------

BCVB / A.S ANDEOLAISE (31/01/2015) :

Pas de miracle ce soir.

Nous n'irons pas en poule « haute » et, de surcroit, nous serons en poule de relègation avec seulement 5 victoires.
la préparation n'avait déjà pas été très bonne, entre absents et autre malades.
Pourtant, nous commençons bien le match, et profitons du laxisme défensif de St-Andéol pour prendre rapidement les devant, entre alternance de jeu en percussion, jeu intérieur et tir extérieur.
Un matelas de 16 points nous permet d'aborder les 7 dernières minutes du 2ème quart-temps sereinement...las, St-Andéol passe en zone et nous arrêtons complètement de jouer.

Nous n’arrivons pas à jouer avec nos intérieurs ni a trouver de tir ouvert, contrairement à St-Andéol qui, sans s'affoler, revient petit à petit avec de bonnes fixations/passes et, du coup, des tirs ouverts du « meneur » qui nous font bien mal.
+3 a la mi temps, malgré tout.
St-Andéol repasse en « individuelle » mais avec d'autres intentions et, bien que prévenus, nous n'arrivons pas à jouer aussi dur qu'eux.

Nous prenons alors clairement une leçon au niveau du vice : ça défend « dur », à la limite du permissible, sur nos intérieurs, et nous répondons par plusieurs fautes offensives au nez et à la barbe de l'arbitre…

Autre exemple, quand nous commettons une faute c'est 2 points et le lancer-franc en plus, alors que de leur côté, c'est faute sans panier et nous allons au lancer franc avec une main en moins...forcément, c'est plus compliqué.
Alors que nous aurions dû dominer à l'intérieur, nous n'arrivons pas à les servir et, lorsque nous y parvenons, c'est bien trop loin du cercle et la balle est forcement moins bien exploitée.
St-Andéol creuse petit à petit l'écart et nous prenons tout les risques à la fin pour finir logiquement a moins 13.
Nous sommes passés à travers et, je le répète, nous avons pris une leçon au niveau de l'expérience et du vice… à méditer pour la suite.
Il va désormais falloir faire le plein à domicile dans cette poule « basse » et tenter un coup à l'extérieur pour assurer notre maintien.
Il ne faut pourtant pas jeter aux orties le travail effectué et la progression faite dernièrement, mais il s'agit là clairement d'un coup d'arrêt… à suivre.

----------------------------------------------

BCVB / C.S OZON (24/01/2015) :

Il fallait absolument remporter ce match pour pouvoir arriver en 2ème phase un peu plus sereinement.

Avec la défaite de St-Andéol, et en fonction du résultat de Vaulx / Jassans, nous pourrions même éventuellement jouer la poule haute en battant St-Andéol de plus de douze points !

Mais nous n'en sommes pas là et nous verrons bien la semaine prochaine, où la victoire* serait là aussi décisive.

Nous débutons bien le match avec un Julien au four et au moulin.

Pas mal d'adresse, du jeu rapide et des paniers de nos intérieurs nous permettent d'avoir un matelas d'une dizaine de points écart que nous réussirons a conserver jusqu'au bout.
Nous profitons de la maladresse d'Ozon grâce également à une très bonne défense, où tous les joueurs que nous avions ciblés sont bien maitrisés, à part le meneur qui, malgré une excellente défense de Yoann tient son équipe à bout de bras : +12 malgré tout à la mi-temps.
L'entame du 3eme quart-temps étant très importante, nous restons concentrés mais Ozon, après avoir pris un petit éclat grâce encore à une bonne alternance de tir extérieur et intérieur, revient à moins 8.

Nous gérons la fin de match pour finir à plus 14 et nous récupérons donc le goal-average, ce qui reste anecdotique.
A noter la très belle performance défensive et offensive de Félicien, le bon match également de Yoann, Robin et Julien.

Enfin, il faut quand même bien noter qu'avec les retours de Florian et Pierrick, nous avons un secteur intérieur qui peut rivaliser avec n'importe quelle équipe, voire la dominer, ce qui n'était pas forcément le cas en début de saison, et cela change quand même pas mal de choses !
Dernier match de la première phase à domicile donc contre St-Andéol, un match a prendre absolument pour aborder la poule basse dans de bonnes conditions ou bien, pourquoi pas, rêver de la poule haute…

* consulter le classement de la RM1 : voir l'article RM1 (cliquer ici)

-------------------------------------------

F.J BELLEY / BCVB (17/01/2015) :

Sans Pierrick, et sans Quentin absent de dernière minute, la mission, déjà difficile, s'annonçait quasi impossible.
En fait, nous avons rivalisé 20 minutes sur 40 :  1er et le 3ème 1/4 temps.
Premier quart équilibré, où grâce à une bonne adresse et du jeu rapide, nous finissons à moins 3.

Mais nous avons déjà dû passer rapidement en « zone », étant trop limités pour défendre sur les duels.

Et ce que nous craignions, à savoir une adaptation de l'adversaire à cette « zone », arriva très vite dans le 2ème quart.

Belley trouve des tirs ouverts et, avec une adresse assez incroyable à 3 points crée un écart rédhibitoire de 20 points à la mi temps.
Den notre part, nous tentons sans réussite une « zone 1/3/1 » au début de 3ème, et c'est finalement en repassant en « individuelle » et en étant plus agressifs que petit à petit nous grignotons notre retard pour finir à -10 à l'entame du dernier quart.

Nous avons su profiter également au mieux des rotations de Belley.
Las, dans le dernier quart Belley remet son « 5 majeur » et nous multiplions les pertes de balles et les mauvais choix pour finir à -29 :  95 / 66.
Rien à dire, avec cette configuration Belley était au dessus mais, au complet, je pense que nous aurions pu espérer mieux.
Les deux prochains matchs à domicile vont être très importants pour essayer d'arriver avec le maximum de victoires dans cette 2ème phase.

Ozon la semaine prochaine, où j'espère que nous réussirons à prendre une revanche, le match aller nous ayant été clairement « volé » par les arbitres, puis St-Andéol dans 15 jours.

---------------------------------------------

BCVB / VAULX-EN-VELIN B.C (10/01/2015) :

Victoire 80/51 et nous récupérons donc le goal average.

La victoire était vraiment indispensable ce soir et en plus, cerise sur le gâteau, nous récupérons le goal-average après notre défaite de 28 points au match aller.
La configuration de l'équipe n'était pas la même, puisque nous avons récupéré Pierrick qui nous a fait énormément de bien.

De plus, avec le retour de Florian, après une longue blessure, l'effectif était au complet avec un secteur intérieur plutôt séduisant.
Début de match hésitant des deux cotés, avec beaucoup de maladresse.

Tirs râtés et ballons perdus ne font guère évoluer le score.
La rentré de Pierrick nous permet de pilonner l'adversaire à l'intérieur.

Rajoutons à cela plusieurs contre-attaques conclues par Morgan, et nous arrivons à la mi-temps avec un pécule de 10 points.
Début de 3ème plutôt délicat : quelques oublis défensifs, et l'adresse retrouvée de Vaulx leur permet de recoller rapidement à 2 points.

Heureusement, nous arrivons à faire en sorte qu'ils ne passent pas devant par un passage en « zone » bienvenu, et encore quelques contre-attaques qui nous permettent de reprendre une dizaine de points d'avance à l'entame du dernier quart.
Un panier a 3 points de Yohan nous permet même d'arriver à plus 15.

L'adversaire s'énerve et se fait sanctionner par plusieurs techniques (certaines justifiées, d'autres moins) que nous convertissons par plusieurs lancers-francs.

Du coup, à plus 22 à 6 minutes de la fin, nous commençons à penser au goal-average, peu de changement sont effectués.
L'adversaire pense aussi à réduire l'écart et revient une nouvelle fois à moins 22 à 1’30 de la fin.

Mais deux ballons gagnés et un tir à trois points de Julien a 20 secondes de la fin nous permettent d'arriver à plus 29 !
La dernière possession de Vaulx ne leur permet pas de marquer.
Celle ci elle fait vraiment du bien, après pas mal de matchs où il y avait du mieux, mais non concrétisé, nous arrivons enfin à conclure !
Il va falloir encore en gagner un ou deux avant la 2eme phase pour arriver plus sereinement pour la derniere ligne droite en fevrier / mars...
Florian va monter en régime, Pierrick va clairement changer les choses également (il sera malheureusement absent la semaine prochaine) cela permettra à nos jeunes d'évoluer plus sereinement.

---------------------------------------------------

LENTIGNY U.S / BCVB (14/12/2014) :

Et pour le coup, cela aurait été un vrai hold-up puisque nous avons été menés de la première à la dernière minute.

Lentigny commence « pied au plancher » et ne rate aucun tir sur ses 16 premiers points.

Ils profitent à fond de notre laxisme défensif.

Heureusement, nous ne sommes pas ridicules en attaque, et on arrive tant bien que mal à tenir cet écart initial de 10 points.

Malheureusement pour nous, Lentigny remet un coup d'accélérateur en fin de première mi-temps pour voir l'écart enfler jusqu'à atteindre 19 points.

Recadrage à la mi-temps, où je demande aux joueurs d'arrêter d'être trop gentils et de muscler un peu le jeu.

Le message passe, et on profite en plus d'un passage à vide de Lentigny.

On accepte enfin les duels des deux cotés du terrain, et ça va tout de suite mieux.

On revient rapidement à moins de 10 points, mais encore un fois deux ou trois oublis, plus un tir au « buzzer » un peu miraculeux de Lentigny leur permettent de conserver 16 points d'avance à l'entame du dernier quart-temps… tout est a refaire !

Et on le refait.

Lentigny n'arrive pas à marquer (49 points encaissés en 1ère mi-temps, 23 en 2ème), et on en profite, grâce à quelques contre-attaques, à revenir à 5 points à 2 minutes de la fin.

Las, une 5ème faute imaginaire sifflée à Robin (cela dit, les arbitres ont très bien assuré leur rôle en étant globalement cohérent des deux cotés du terrain) nous empêche de nous rapprocher un peu plus, et l'adversaire en profite pour rentrer deux tirs importants.

On peut regretter également un 3/7 aux lancers-francs à un moment clé du match.

Je pense aussi que Lentigny a géré le match à sa main même si cela aurait pu mal tourner pour eux à la fin.

Ceci dit, encore une fois pas grand-chose à reprocher aux joueurs sur le contenu et l'attitude.

Le problème, c'est que maintenant il convient de gagner rapidement.

prochain match en Coupe de France samedi prochain contre Roche la Moliere.

Match sans pression, où nous ne serons probablement pas au complet.

---------------------------------------------------

BCVB / U.S JASSANS-RIOTTIER (06/12/2014) :

Même si le score est plutôt sévère au vu de la physionomie du match, la victoire de Jassans est méritée.

Nous savions que Jassans allait nous proposer une grosse intensité défensive, mais tout comme au match aller nous n'avons pas su nous adapter.

Début de match équilibré avec beaucoup de réussite offensive des deux côtés.

Nous sommes devant de peu grâce au gros début de match de Julien, mais nous n'arrivons pas à créer un écart significatif.

Nous n'arrivons pas a concrétiser notre domination à l'intérieur en nous écartant beaucoup trop du cercle.

Heureusement, la défense tient le coup et nous arrivons a la mi-temps avec un petit point d'avance.

Début de 2ème mi-temps à l'avantage de Jassans, avec une grosse réussite sur les tirs extérieurs, et surtout, quelques oublis défensifs de notre part.

Heureusement, après avoir recadré nos intérieurs à la mi-temps, nous parvenons à tenir, en « enfonçant » enfin l'adversaire dans la raquette.

Malheureusement, nos extérieurs ne suivent pas et nous ne marquons que sur lancer-franc et panier dans la raquette.

Jassans prend confiance, et même si l'écart reste minime, et malgré plusieurs occasion, nous n'arrivons pas à passer devant.

En fin de match on prend des risques sur des tirs extérieurs et on fait « faute » pour récupérer la balle, mais l'adversaire convertit ses lancers francs.

En parlant de lancers-francs, on peut aussi regretter notre pourcentage catastrophique, et en dehors des balles perdues et autre oublis défensifs, si l’on avait seulement été à 60/70% de réussite, le match aurait pu être pour nous !

Il va falloir oublier ce match et essayer de rebondir rapidement, car si il faut oublier la poule « haute » et il va falloir à minima arriver en poule « basse » avec le maximum de victoires.

Et avec un prochain déplacement plus que délicat à Lentigny, c'est loin d'être gagné...

---------------------------------------------------

LA RICAMARIE A.L / BCVB (30/11/2014) :

Cette fois-ci, c’est passé !

Victoire importante chez un concurrent direct de 20 points.

Et pourtant, on a bien failli revivre le même scenario que les deux derniers matchs.

Première mi-temps maitrisée avec une défense bien en place, un adversaire ayant du mal à rentrer dans le match, nous arrivons petit à petit à faire un écart.

Et même un écart de 10 points à 2 minutes de la pause.

Temps mort pour bien préciser qu'il était hors de question que l'adversaire revienne comme lors des deux derniers matchs.

Las, deux ou trois ballons perdus convertis par autant de contre-attaques permettent à la Ricamarie de n'avoir qu'un débit de 4 points.

Donc, grosse colère dans les vestiaires à la-mi temps.

On s'attend également à une réaction de la Ricamarie, qui ne manque effectivement pas d'arriver, à l'entame du 3ème 1/4 temps.

On encaisse rapidement un 9/0 qui permet à l'adversaire de prendre 5 points d'avance.

Heureusement, quelques contre-attaques et autres balles gagnées nous permettent de recoller tout de suite.

L'écart se maintient et entre la fin du 3ème 1/4 et le début du 4ème, Quentin et Stéphane réussissent enfin à « enfoncer » les intérieurs adverses.

Du coup, on ouvre également des brèches pour prendre avec réussite des tirs extérieurs.

L'écart se creuse et la Ricamarie ne réagit pas.

Les 20 points sont atteints à l'entame des 3 dernières minutes, on en profite pour faire des rotations qui n'avaient pas été faites en 2ème mi-temps.

Mention spéciale à Stéphane, Quentin (qui a très bien contenu l'intérieur adversaire qui nous avait fait bien du mal à l'aller) et Yohan.

Mais toute l'équipe a fait ce qu'il fallait faire (bon retour de Florian également) pour remporter cette importante victoire, qu'il faudra confirmer contre Jassans la semaine prochaine.

---------------------------------------------------

A.S ANDEOLAISE / BCVB (22/11/2014) :

Un air de « déjà-vu »…

défaite 77/64 avec un scenario identique à la semaine dernière, sauf que là, les arbitres n'y sont pour rien puisque globalement ont a plutôt été bien sifflé...

Non, nous manquons un peu de lucidité, de hargne sur les moments « clés » du match.
Nous débutons bien, avec une bonne circulation de balle, de bon transferts, de bons tirs, une bonne défense.

Nous menons donc toute la 1ere mi-temps, avec même un petit pécule d'une dizaine de points a 3 minutes de la fin de la 1ere mi temps.

Las, un relâchement coupable permet à St-Andéol de revenir a un point à la mi-temps.
En 2ème, nous repartons sur les mêmes bases, même si on sent que St-Andéol monte d'un cran au niveau de l'intensité défensive.

Nous gardons nos 5 à 7 points d'avance jusqu'au début du 4ème 1/4 temps ; mais, comme à Ozon, à 7/8 minutes de la fin nous n'arrivons pas a trouver de solution en attaque, et même si nous effectuons une bonne alternance défensive (individuelle, « boîte », « zone »), les quelques rebonds offensifs de l'adversaire et notre indigence offensive (des tirs ratés « tout seul dessous », des lancers-francs manqués, etc) permettent à St-Andéol de revenir et de passer devant.

Et comme à Ozon, on perd pied dans les 3 dernières minutes pour finir à moins 13, le plus gros écart du match.
Vraiment dommage, car il y avait la place de passer.
Il faut vraiment franchir ce dernier palier, car l'Equipe est en vrai progrès.

Mais seule la victoire est belle, et nous en manquons cruellement !
Dernier match du triptyque à l'extérieur à la Ricamarie dimanche prochain match qui va compter double.

---------------------------------------------------

C.S OZON / BCVB (16/11/2014) :

Les Arbitres ne voulaient pas…

Non, ils ne voulaient vraiment pas nous voir gagner visiblement.

C'est pas dans mes habitudes de cibler l'arbitrage, mais là...

D'un autre côté, on était prévenus...

76/64 au final : en plus de la défaite, le score ne reflète vraiment pas la physionomie du match, où nous menions de 10 points a 10 minutes de la fin, et étions encore à moins 4 à 2 minutes de la fin.

Début de match hésitant des deux cotés, avec pas mal de déchet, mais une grosse intensité défensive des deux cotés.

Aucune équipe n'arrive à créer un écart.

Ozon a l'occasion de le faire en fin de 1ère mi-temps avec un petit matelas de 8 points, mais deux paniers a 3 points de Yohan nous permettent de limiter la casse à moins 4 à la mi-temps.

Les joueurs étaient prevenus qu'il fallait être capable de gérer les périodes chaudes dans cette petite salle...1er acte sans conséquence majeur donc.

On attaque la 2ème période sur les mêmes bases, mais nous rajoutons de l'adresse sur nos tirs extérieurs et nous prenons logiquement l'avantage pour arriver à un petit matelas de 10 points (avec 3 tirs à points de Julien, juste « enorme »… dommage qu'il n'en prenne pas plus en première intention, mais on travaille dessus, et ça commence à payer).

Tous les joueurs rentrant apportent, que se soit Morgan, Philippe, Gaëtan ou Félicien qui a très bien supplée Flo absent pour ce match.

La 2eme période chaude arrive, mais elle arrive surtout grâce aux deux arbitres, qui vont alors faire tourner le match à eux seuls...et là, cela devient tout de suite plus compliqué.

Aucune cohérence dans toute les prises de décisions, et surtout des décisions subitement exclusivement notre défaveur !

Ozon en profite logiquement pour recoller au score et retrouver une adresse qui les fuyait jusque-là...

En dehors de la déception personnelle, je suis surtout déçu pour les joueurs qui n'ont pas grand-chose à se reprocher, que se soit dans les attitudes ou dans le jeu.

J'espère que ce petit éclat final ne va briser cette dynamique créée depuis 15 jours.

Pas gagné d'avance, dans la mesure où nous avons encore deux déplacements compliqués où nous risquons bien de nous retrouver dans la même situation que cet après midi.

---------------------------------------------------

BCVB / FJ BELLEY (08/11/2014) :

Une victoire Bienvenue !

Difficile de prévoir une victoire de 17 points ce soir, contre une équipe de Belley présentée comme un des épouvantails de la poule...

Et pourtant, on l'a fait !

La blessure de Florian au bout de 7 minutes n'augurait pourtant rien de bon : une contracture qui risque de nous priver de Flo pour un bon mois...

Après un départ hésitant, conclu par un 0/5, mais grâce à une bonne défense et quelques ballons gagnés, conclus par des contre-attaques, nous revenons rapidement et passons devant.

Nous le resterons ensuite jusqu'à la fin.

Victoire donc méritée au vu de la physionomie du match.

Il a clairement été gagné grâce à une agressivité défensive retrouvée, de bonnes prises « à deux » à l'intérieur avec les rotations qui vont bien derrière...Forcément, ca aide.

Nous prenons rapidement entre 5 et 10 points d'avance, malheureusement une fin de 1ère  mi-temps pas très bien gérée permet à Belley de revenir a moins 2.

Heureusement, nous reprenons bien la 2ème mi-temps et profitons de l'apathie de l'adversaire.

Nous prenons rapidement 10 points d'avance et les rotations n'altèrent en rien notre bonne tenue.

Belley, avec un regain d'agressivité et la prise de responsabilité de leurs deux joueurs majeurs, Mubarak et Porret, tentent un retour, mais avec la confiance nous réussissons à rentrer de « gros » tirs qui nous permettent de remporter le match de 17 points.

Mention spéciale à Robin, son retour nous a bien évidemment fait le plus grand bien, et il a été bien secondé par Gaëtan.

Julien a su rentrer des tirs importants, et à été « énorme » en défense tout comme Quentin.

Stéphane également nous a fait du bien au rebond et a rentré des tirs bienvenus en attaque..

Continuons à travailler, car avec 3 déplacements consécutifs la suite s'annonce compliquée.

D'où l'importance d'avoir pris ce match…

---------------------------------------------------

BCVB / LENTIGNY U.S (11/10/2014) :

Defaite 48/90

Sans agressivité et sans adresse contre une équipe adroite et agressive, ça fait forcement un gros écart à la fin, et Lentigny ne s'est pas privé de nous administrer une belle correction.
Que dire, donc ?

Le mot-clé était agressivité, et ne pas subir comme la semaine dernière contre Jassans.

Las, après 5 minutes de jeu l'écart était déjà fait.

Entre tirs ratés et contre-attaques de l’adversaire, le score gonfle assez rapidement.

En étant battus systématiquement sur tous les duels, impossible d'espérer quoi que se soit.
Rajoutons à cela aucune réussite sur les tirs extérieurs, malgré plusieurs tirs ouverts, il n'y avait pas grand- chose à espérer.
Déjà moins 20 à la mi-temps.

Rien ne change en 2eme, et notre passage en « zone » est salué par 3 tirs à 3 points adverses.

Reconnaissons que Lentigny a fait preuve d'une adresse incroyable, mais quant on met en confiance une équipe avec autant de shooteurs, il ne peut pas en être autrement.
Il va déjà falloir retrouver nos blessés, de la confiance, et cela passe par plus de dureté aux entrainements, et bien entendu une victoire.

Mais vu la physionomie de l'équipe actuellement, ça va être compliqué.

Depuis le début, je sais que cette année sera une année de transition, mais il va vite falloir que chacun se remette en question pour ne pas connaitre une grosse désillusion en fin d'année.
Prochain match déjà capital à Vaulx contre une équipe jeune....et agressive....

 

US JASSANS-RIOTTIER / BCVB (04/10/2014) :

Avec l'absence de Florian, Robin et Philippe, la mission s'annonçait délicate chez nos voisins de Jassans..

Elle le fût, avec un début de match catastrophique où nous avons été laminés en terme d'intensité et d'agressivité.

Entre balles perdues et tirs ratés, l'écart enfle a vu d'œil pour arriver rapidement a 15 points.

En multipliant les rotations, nous arrivons tant bien que mal à maintenir à peu près cet écart, même si la mi-temps arrive avec un déficit de 19 points.

Après avoir bien expliqué certaines choses aux joueurs à la mi temps, nous revenons avec de meilleures intentions, en profitant aussi du fait que Jassans essaie plutôt de gérer l'écart que de continuer à défendre dur.

C'est à notre tour de montrer que nous sommes capables de monter en intensité et, entre balles gagnées et quelques phases de jeu collectif, nous arrivons à grapiller un peu, mais sans jamais passer sous les 10 points d’écart.

Malgré plusieurs possessions mal gérées pour le coup, nous n’arrivons pas a passer cette barre fatidique des 10 points, qui nous aurait permis éventuellement de faire douter Jassans.

Nous terminons au final à moins 12, écart qui reflète le match, Jassans ne méritant sûrement pas de le perdre, voir de le gagner avec un écart moins conséquent.

Prochain match délicat contre Lentigny, contre qui nous avions perdu en Coupe de France l'année dernière.

Nous allons récupérer Florian (mais sans entraînement depuis 15 jours), mais toujours pas Robin ni Philippe.

Il faut se serrer les coudes, comme je l'ai dit, cette année de transition ne va pas être simple et nous aurons bien besoin de tout le monde !

BCVB / LA RICAMARIE A.L (27/09/2014) :

Première victoire importante dans ce championnat, qui s'annonce compliqué...
Après un renouvellement conséquent de l'équipe, cette année de transition qui s'annonce ne va pas être simple à gérer, on en a eu un petit aperçu hier.
Victoire de 7 points donc, on peut dire victoire pas imméritée, mais l'écart peut presque sembler flatteur, tant la Ricamarie nous a posé des problèmes avec leur agressivité défensive, et l'apport de leur interieur N°15 (A. Romanello)
Il a fallu également gérer les fautes, du fait de l'absence d'Amine et Philippe.
La 1ère mi-temps a été plutôt équilibrée, et même si nous avons créé un petit écart, La Ricamarie est revenu rapidement pour passer a plus 2 à la mi-temps.
2ème mi-temps du même « tonneau », mais on a su exploiter le retour sur le banc de leur Intérieur pour se créer un petit matelas de 9 points que l'on aurait pu croire suffisant… Las, une « antisportive » malvenue les fait revenir rapidement, et nous souffrirons jusqu'au bout !

Heureusement, nous n'avons pas craqué sur la ligne des lancer-francs suite aux fautes faites par l'adversaire pour récupérer le ballon au plus vite.
Nous avons pu compter sur les « Cadres », Julien, Yoann, Flo et Quentin, et je ne doute pas que ce genre de matchs permette à nos jeunes Morgan et Robin notamment d'apprendre très vite.
Il va le falloir, car prochain match à Jassans arrive vite et… Sans Flo justement....

---------------------------------------------------

SAISON 2013 / 2014

BCVB / S.O PONT-DE-CHERUY (05/04/2014) :

Avec les victoires de Vichy et Beaumarchais de… 1 point, même une victoire ne nous aurait pas sauvés.

Nous perdons sur le plus gros écart du match, soit 7 points.

Défaite pas forcément méritée au vu des efforts fournis, et qui laisse encore plus de regrets sur le reste de la saison.

Réellement, depuis deux mois nous jouons vraiment bien, et nous n'en serions pas là si nous avions débuté cette saison comme cela.

C'est plutôt là où nous devons avoir des regrets.

Ce soir, nous avons en effet vraiment fait douter une des meilleures (si ce n’est la meilleure) équipes de la poule.

Nous avions décidé défensivement de ne pas trop rentrer dans les aides, et de prendre le pari de remporter tout nos duels afin de couper leur jeu collectif, fait essentiellement de transferts.

Pari gagnant, nous débutons bien avec donc une très bonne défense (je crois que nous sommes une des rares équipes a avoir laissé Pont-de-Cheruy à moins de 70 points), et une bonne agressivité offensive.

Rajoutons quelques paniers « extérieur » et nous finissons a plus 7 à la mi temps.

Nous entamons bien le troisième quart, mais un passage à vide permet à Pont de recoller et même de passer devant, de très peu, et un autre passage à vide permet à Pont de créer un petit écart.

Mais un regain d'agressivité défensive et deux tirs a 3 points de Greg nous remettent dans la course.

Malheureusement, c'est au tour de Pont de rentrer des tirs extérieurs, et nous finissons à moins 7.

Rien à reprocher une nouvelle fois à l'equipe, qui finit vraiment la tête haute.

Il sera temps prochainement de faire le bilan et il va falloir essayer de rebondir, je pense sincèrement que cette fin de saison doit nous permette d'être ambitieux l'année prochaine.

Il y aura forcement quelques modifications, mais si le noyau dur reste le même, je pense que nous reviendrons plus forts en NM3.

Nous laissons d’ailleurs deux équipes derrière nous, et nous pouvons toujours rêver a un éventuel repêchage, amis bon…

Concernant l'avenir justement, je n'ai jamais triché et j'ai toujours essayé d'être le plus droit et franc possible.

J'avais donc annoncé il y a quelques temps au Président que si nous nous maintenions (il est a mon sens beaucoup plus facile de recruter joueurs et coachs en NM3 qu'en RM1), j'arretais de coacher.

J'avais dit également qu'en cas de descente, je pensais arrêter mais je ne suis pas non plus du genre à quitter le navire quant il y a du mauvais temps.

J'ai donc confirmé que j'arrêterai, mais que si le Club avait des difficultés à trouver un successeur je pourrais éventuellement faire une année supplémentaire (de toutes façons le plus important c'est le Club, puis les joueurs… pas le Coach) en collaboration avec David Gutknecht.

Si successeur il y a, je pèserai également de tout mon poids pour que David intègre le staff de l'Equipe Première.

Je pense que quand nous avons une personne compétente, passionnée, qui a envie et, qui plus est, une personne du Club, il serait dommage de se passer de ses services.

Il a été également demandé aux Joueurs de se positionner assez rapidement afin de se préparer au plus vite à monter un projet qui nous permette rapidement de regoûter au plaisir du Championnat National.

A suivre…

 

C.S AUTUN / BCVB (22/03/2014) :

Des regrets, forcement, quand on perd un match capital pour notre survie de 2 points !

Mais surtout, des regrets par rapport au reste de la saison :

Nous jouons bien depuis deux mois et, si nous avions produit cela depuis le début et surtout avec cet état d'esprit, nous nous serions déjà maintenus.

Rien à reprocher aux joueurs ce soir : tout le monde a vraiment tenu son rôle, et cela se joue à pas grand-chose.

Nous entamons bien le match, et tenons le choc face au défi athlétique que nous propose Autun.

Nous sommes battus sur la dimension athlétique, mais nous répondons par une intensité défensive et de l'adresse.

Nous avions décidé de ne pas les jouer sur demi-terrain, et cela fonctionne bien.

Le score se tient toute la première  mi-temps.

Les rotations amènent toutes quelque-chose, et nous finissons à moins 1 à la mi-temps.

L'entame de la deuxième est dans la même veine avec un Pierrick des grands soirs, toujours égalité à la fin du 3eme quart.

Malheureusement, le début du quatrième quart marque un relâchement, les rotations sont un peu moins bénéfiques, et nous restons quasiment 5 minutes sans marquer.

Autun en profite pour prendre 10 points d'avance.

Toujours ces 10 points à 3 minutes de la fin.

On ne lâche rien, prenons des risques sur des tirs extérieurs, et venons mourir a 2 points sur un dernier panier.

Autun n'a pas volé sa victoire, mais nous étions à deux doigts de faire le « hold-up ».

Beaumarchais ayant gagné, et Vichy ayant perdu (comme je l'avais dit, du coup le goal-average perdu sur Beaumarchais n'aura aucune incidence sur la suite) la problématique est simple : il faut que Beaumarchais ou Vichy perde (Belley étant hors-course après leur défaite ce soir) et que nous battions Pont-de-Cheruy.

Pas simple et, surtout, nous n'avons plus notre destin entre les mains.

Mais il faut y croire jusqu'au bout pour n'avoir aucun regret, sur cette fin de saison...

 

BCVB / AS BEAUMARCHAIS (15/03/2014) :

La victoire était impérative samedi soir contre Beaumarchais pour pouvoir continuer a espérer.

C’est chose faite, avec une victoire de 8 points.

Malheureusement nous ne récupérons pas le goal-average.

Après, au vu des résultats, (défaite de Vichy contre Belley) cela ne changera peut-être pas grand chose au fait qu'il faudra encore gagner au moins un match, voire deux.

Début de match crispé des deux côtés, avec pas mal de maladresse durant les cinq premières minutes.

Puis nous arrivons par de la percussion, et pas mal d'adresse, à créer un premier écart de six points.

Les rotations n'altèrent en rien cette bonne entame, au contraire : les joueurs sortant du banc apportent largement leur écot (Gwen, Phil, Quentin, Flo...)

+ 14 a la mi temps...

Beaumarchais hausse le ton en deuxième mi-temps défensivement, en fermant toutes les lignes de passes, et nous avons beaucoup plus de mal à créer des décalages et prendre des tirs ouverts.

Dans le même temps, nous sommes sanctionnés défensivement, et les fautes pleuvent.

L'adversaire en profite pour revenir dans le match et l'écart a fondu à l'entame du dernier qurt-temps.

Néanmoins, Beaumarchais n'arrive pas à passer devant, et nous avons toujours nos 5 / 6 points d'avance.

En retrouvant un peu d'espace et d'adresse nous remontons a + 12 avec la possession à 30 secondes de la fin !

Mais une perte de balle malheureuse, et une faute anti-sportive sonnent le glas de nos espoirs de récupérer le goal-average.

Une dernière possession, avec l'option de jouer à 4 « petits » est à deux doigts de payer, mais il n’y a rien à reprocher à Yohann qui était resté un bon moment sur le banc.

Nous sommes donc toujours en vie, et il faut surtout retenir cela.

Il faudra malgré tout faire un exploit à Autun ou contre Pont-de-Cheruy pour s'en sortir : nous ferons tout pour !

 

BCVB / AIX-MAURIENNE SAVOIE BASKET 2 :

Défaite de 10 points contre une séduisante équipe d’Aix-Maurienne qui mérite sa victoire.

Apres deux bons matchs, cette fois ci la marche était un peu trop haute.

Rien à reprocher a l'équipe au niveau de l'engagement, mais Aix était tout simplement plus fort.

Pourtant, nous avons beaucoup tenté mais ils se sont adaptés à tout ce que nous avons proposé.

En défense individuelle, nous étions battus sur la dimension athlétique, en « zone » nous avons réussi partiellement à verrouiller le rebond, mais avons dû faire face à leur adresse, et la « zone-press » n'a pas été non plus d'un grand secours, puisqu'ils ont réussi également à la passer sans encombre.

Peut-être qu'en réussissant notre début de match, celui-ci aurait pu tourner différemment, mais je n'en suis même pas sûr.

Nous prenons l'eau d'entrée avec un écart de 10 points.

Ils alternent le jeu intérieur, le jeu rapide et le tir extérieur avec réussite.

Nous parvenons malgré tout à recoller grâce à notre défense de zone, et un regain d'agressivité qui nous offrent quelques paniers sur contre-attaque.

Moins 8 à la mi-temps, tout reste jouable.

Las, ils attaquent la deuxième mi-temps sur les même bases avec une adresse extérieure qui nous fait mal.

Nous essayons d'alterner zone 3/2 et 2/3, mais rien à faire.

Nous grandissons l'équipe en jouant avec deux intérieurs, et Nicolas à l'extérieur, et nous recollons un peu, mais jamais à moins de 8/10 points.

Aix gère la fin de match comme ils l'ont fait tout au long de la rencontre et, de notre côté, en ne lâchant rien nous restons sur cet écart initial de 10 points.

Difficile donc d'avoir des regrets sur ce match.

En revanche, des regrets car en jouant comme cela nous n'aurions pas perdu Vichy et Belley à la maison....

Rien n'est perdu cependant, puisque Beaumarchais et Belley ont également perdu, mais le match contre Beaumarchais dans 15 jours sera capital.

Victoire impérative et, si possible, avec le goal-average.

Je reste convaincu que tout est possible...

 

A.S.S LAGNIEU / BCVB (22/02/2014) :

Victoire logique et capitale mais compliquée :

Victoire méritée, puisque nous avons mené du début jusqu'à… 21 secondes de la fin, où nous avons frisé la correctionnelle sur une perte de balle.

Notre entame est bonne, avec autant d'envie et de cohésion qu'il y a 15 jours.

De l'adresse en attaque, des systèmes qui fonctionnent, du jeu rapide, seule une défense suspecte permet à Lagnieu de rester au contact.

Nous ne parvenons pas à faire le trou, et l'écart reste minime : jamais plus de 6 points d'avance sur cette 1ere mi temps.

Nous « resserrons les boulons » en défense, mais la « zone » de Lagnieu nous perturbe, et nous n'avons plus que 4 points d'avance à la mi-temps.

La deuxième mi-temps sera du même tonneau, avec toujours autant de difficultés face à cette « zone ».

Nous prenons beaucoup de tirs à 3 points avec une adresse douteuse.

Nous ne parvenons pas à amener la balle à l'intérieur, ni à prendre les intervalles pour créer des décalages.

Heureusement, la défense tient bon, et nous restons devant.

A 5 minutes de la fin, nous parvenons à prendre 8 points d'avance, mais Lagnieu ne lâche rien et revient une nouvelle fois, pour finir par passer devant à 21 secondes de la fin (plus 1) !

Sur la possession, nous bénéficions de 2 lancers francs pour repasser devant, et Lagnieu enchaîne avec une perte de balle.

Nous ne refaisons heureusement pas la même erreur sur la remise en jeu, et nous marquons une nouvelle fois sur une faute adverse.

Victoire compliquée, mais essentielle contre une équipe beaucoup plus cohérente au niveau collectif et de l’envie qu'au match aller.

De notre coté, une nouvelle fois tout le monde a apporté, mais Guillaume a très bien tenu la « baraque » en l'absence de Julien, Yohan aussi a réussi des choses très intéressantes sur des moments clés, Pierrick et Florian ont aussi été précieux.

Prochain match compliqué contre Aix la semaine prochaine, mais nous n’avons pas le choix : celui-là aussi, il faudra le prendre !

 

BCVB / US LA RAVOIRE-CHALLES (08/02/14) :

Ouf ! Il était temps…

Victoire capitale ce soir contre La Ravoire-Challes-Les-Eaux, de 10 points !
Cette victoire nous permet de rester en vie à 5 matchs de la fin du championnat..

Victoire un peu ternie par le succès (attend) de Beaumarchais contre Vichy, il faudra donc déjà gagner à Lagnieu puis probablement reprendre le goal average contre Beaumarchais.
La semaine avait eté consacrée essentiellement sur la notion de valeur mentale, de combat, de solidarité.

Et de ce côté-la nous avons été entendus puisque nous avons fait preuve d'un engagement constant du début à la fin.
Et il fallait bien tout ça pour battre cette coriace équipe de Challes, qui n'était pas venue pour visiter.
Départ idéal, où nous montrons que nous serons présents.

Nous maîtrisons le rebond défensif, ce qui nous permet de placer du jeu rapide.

Ajouter à cela une adresse longue distance plutôt intéressante, et nous prenons les devant, mais jamais bien de plus de 5/6 points.

Le moindre relâchement est sanctionné, et Challes reste collé à nos basques : plus 5 à la mi-temps.
Début de troisième quart délicat où Challes revient à moins 1.

Sans s'affoler, et avec de la réussite sur les tirs extérieurs, nous reprenons nos 6/7 pts d'avance.

Mais encore une fois Challes ne lâche rien et revient à moins 2 à 4 minutes de la fin.
Notre passage en « zone » (pour essayer de freiner le retour de Challes, mais aussi pour éviter de trop les envoyer au Lancer franc puisqu'ils sont dans le bonus) est plus que bénéfique, puisqu’ils restent plus d'une minute sans marquer et, de notre côté, 2 contre-attaques et un tir a 3 points nous mettent a l'abri.
Le groupe entier à apporté son écot, avec une mention spéciale à Greg et Nico qui ont su relancer l'equipe à chaque rapproché de l'adversaire.

Quentin a su mobiliser les troupes, et Pierrick à été précieux sur les rebonds défensifs et offensifs.
Repos le week-end prochain, puis match à gagner absolument à Lagnieu pour pouvoir continuer à espérer.
Avec cet état d'esprit tout reste possible, sinon....

 

VAULX-EN-VELIN B.C / BCVB (01/02/14) :

Défaite de 30 points contre le leader ex-aequo avec Annecy.

Rien a redire sur le fait que Vaulx nous est supérieur...

Notre entame de match catastrophique nous amène avec un déficit de 21 points a la fin du premier ¼.

Un seul panier marqué, et un malheureux lancer franc.

En dehors du fait que nous faisons preuve d'une adresse en berne, le manque d'envie est flagrant ; inadmissible lorsque l'on sait que l'on joue notre tête tous les week-end.

Apres un recadrage,  nous arrivons enfin à faire preuve d'agressivité et, grâce a du jeu rapide, nous limitons la casse à moins 15 à la mi-temps.

Nouveau recadrage à la mi-temps, et nous enchaînons avec la même agressivité au début du troisième quart, et parvenons même à recoller à moins 8.

Mais C'est le chant du cygne.

Vaulx hausse également le ton, et nous retombons dans nos travers.

Pertes de balles, manque d'agressivité, l'écart remonte aussitôt a 25 points, et nous finissons laborieusement à moins 30.

Samedi prochain, match capital contre Challes.

Aucun « touriste » ne sera accepté sur ce match, et nous jouerons avec 10 guerriers… ou moins s’il y en a qui ne se sentent pas prêts au combat !

Ce n'est pas une nouveauté, nous savons que nous avons un déficit athlétique, collectif etc... mais le « minimum syndical » est de se présenter sur le terrain avec une envie folle de ne rien lâcher.

C'est le message que j'ai passé a la fin du match, et je n'imagine pas un instant qu'il ne soit pas entendu...

A noter pour finir : une belle paire d'arbitre comme je les aime…

 

BCVB / C.S DECINES (18/01/14) :

Nouvelle défaite encourageante, mais défaite quand même…

comme la semaine dernière il y a du mieux, mais comme la semaine dernière quelques passages a vide ont créé un écart compliqué à combler contre des équipes qui nous sont supérieures.

Et je vais me répéter mais, si nous avions fourni ce genre de prestation contre Belley et Vichy entre autres, nous aurions le nombre de victoires suffisant pour se maintenir.

Nous attaquons pourtant le match par le bon bout, et une bonne adresse nous permet de tenir Décines : moins 4 à la fin du premier quart.

Par contre, un arbitrage « tatillon » nous plombe un peu notre bon début, et nous prive notamment d'un très bon Chebance.

Nous tenons malgré tout, mais en fin de mi-temps, en ne respectant pas certaines consignes, nous encaissons 10 points de la part de Busseuil, ce qui nous fait atteindre la mi-temps a moins 15.

Rédhibitoire, comme la semaine dernière.

Décines gère la deuxième mi-temps et, malgré un rapprochement a moins 10, nous finissons le match a moins 17.

Dommage, il y avait moyen de faire mieux même si la victoire était compliquée a obtenir.

Pas grand-chose à reprocher aux joueurs, si ce n'est ce manque de rigueur sur certaines consignes, et cette tare qui nous plombent la majorité de nos matchs, à savoir : ne pas être capable de gérer nos temps faibles.

Prochain match dans 15 jours contre Vaulx-en-Velin, encore une fois un match compliqué en perspective...

 

U.C ANNECY / BCVB (11/01/2013) :

Chaque défaite nous rapprochant de la relégation, quand bien-même fût-elle chez le leader, n'est pas une bonne opération, et donc celle-ci non plus.
Rien d'illogique pourtant dans cette défaite, tant Annecy nous est supérieur, mais par séquences.
On peut presque dire que nous faisons jeu égal sur environ 25/30 minutes, mais dès qu'ils décident d'accélérer, nous prenons un éclat d'une dizaine de points en l'espace de 4/5 minutes : trois éclats de 5 minutes font donc les 25 points d'écart a la fin.
Nous n'arrivons pas à gérer ces temps faibles, et c'est vraiment un problème récurrent.

Et pourtant, collectivement et dans l'investissement, rien à voir avec le match de la semaine dernière, ce qui laisse autant de regrets.

D'autant plus que Belley semble lancé, puisqu'ils ont battu ce soir Autun (Ce qui peut nous faire dire que notre victoire contre Autun n'était peut-être pas un si grand exploit, ou bien que notre défaite contre Belley n'était pas une si grande contre performance… c’est au choix).
Premier quart-temps équilibré, ou une bonne fluidité dans le jeu et de l'adresse nous permettent de finir a moins 4, idem dans le deuxième quart sauf dans les 5 dernières minutes, où l'écart monte a 17 points, rédhibitoire...
L'écart enfle ensuite dès le début du 3eme quart à moins 26.

Nous revenons un peu grâce à une nouvelle bonne séquence avec de l'agressivité à moins 17.

Ecart qui se tient jusqu'aux 5 dernières minutes du match, pour remonter a 25.
Rien ne nous sera donné, et un éventuel maintien passe par une performance la semaine prochaine contre Décines, où je n'ai toujours pas digéré le match aller, j'espère que les joueurs aussi !

 

BCVB / FJ BELLEY (04/01/2014) :

En perdant contre Belley nous pouvons dire que nous avons grandement hypothéqué nos chances de maintien, même si mathématiquement tout reste jouable.

Nous avons malgré tout réussi à préserver le goal-average : mince consolation...

Comme je l'ai toujours dit, les victoires et/ou les défaites de 5 points sont de la responsabilité du Coach.

J'assume donc cette défaite.

Nous ne pouvons pourtant pas dire que la victoire de Belley soit imméritée, tant nous avons fait preuve de manque de collectif et, plus grave, d'envie à certains moments.

Tout le contraire d'une équipe de Belley qui, sans être géniale, a su jouer avec ses qualités et qui est tout de même un peu plus forte qu'au match aller avec le renfort d'un joueur.

Nous avons pourtant plutôt bien entamé le match avec de l'adresse (mais déjà, on pouvait constater que ce n'était pas forcement des paniers amenés sur du jeu collectif, carence que nous payons cher a la fin) mais encore une fois de trop nombreuses pertes de balle nous empêchent d'atteindre la mi-temps avec plus de 7 points d'avance, alors qu'avec un peu plus de lucidité nous pouvions l'atteindre avec une bonne dizaine de points !

En 2eme mi-temps, Belley convertit les nombreux lancers-francs obtenus sur des fautes plus qu'évitables.

Le doute s'installe et, ne pouvant pas se reposer sur du jeu collectif, et ne connaissant pas pour notre part la même réussite, l'adversaire obtient une victoire qu'on ne méritait pas forcement au vu de notre prestation.

Flo et Pierrick ont fait leur match, Greg également a su rentrer quelques paniers, mais cela n'a pas suffi.

A ce jour, objectivement, le maintien ne peut-être guère envisageable au vu de nos prestations, et je pense qu'il ne serait pas idiot de se pencher d'ores et déjà sur la prochaine saison (et si une bonne surprise arrive, nous aurons quand-même pris de l'avance…), que se soit au niveau de l'effectif ou bien du « staff ».

Prochain match plus que délicat chez le leader Annecy.

J'en profite pour adresser à Tous mes meilleurs Voeux pour 2014 !

 

S.O PONT-DE-CHERUY / BCVB (07/12/2013) :

10 minutes de trop :

Comme la semaine dernière, nous avions décidé de ne pas attendre nos adversaires, et au contraire de prendre des risques offensifs et défensifs.

Et encore une fois bien nous en a pris, car nous avons tenu tête une mi-temps entière a une très bonne et athlétique équipe de Pont-de-Cheruy.

De l'intensité défensive, une bonne circulation de balle avec de l'adresse en attaque ont fait douter Pont-de-Cheruy.

L'idée était vraiment de rester sur la continuité au niveau des attitudes.

Malgré un petit éclat au début du deuxième quart, nous parvenons à recoller pour finir la mi-temps à moins 2.

Las, en début de deuxième mi-temps, Pont-de-Cheruy hausse le ton au niveau de l'intensité et nous avons beaucoup plus de mal à trouver de bonnes positions de tir.

L'artilleur adverse, Cavagna pour ne pas le nommer, fait le reste et l'écart grimpe à 17 points.

Début du quatrième dans la même veine, et l'écart monte même à 25 points.

Mais contrairement aux dernières « corrections » reçues, nous ne lâchons rien et parvenons à adoucir la note à 20 points, ce qui reste malgré tout assez important au vu des efforts déployés.

Nous n'avons malheureusement aucune marge de manœuvre, et le moindre relâchement se paie « cash » contre ce genre d'équipe sur-dimentionnée au niveau athlétique par rapport a nous.

Il faut quand même retenir ces 30 bonnes minutes et surtout, je le répète, ces bonnes attitudes qui permettront de nous en sortir.

Comme la semaine dernière, et au vu de l'investissement demandé, cela nécessite pas mal de rotations pour essayer de garder cette intensité et, là encore, les rotations ont toutes apporté leur écot, c’est bien.

Semaine prochaine : match important, pour ne pas dire capital a Vichy.

Mais je pense qu'il ne faut pas se mettre trop de pression et se poser de questions.

La semaine dernière, cela nous a plutôt réussi, et ce soir aussi, sur pas mal de séquences malgré la défaite.

 

BCVB / C.S AUTUN (30/11/2013) :

Victoire qui fait du bien à tout le monde !

Nous avions décidé de mettre sous pression Autun et de jouer "liberés", en prenant s’il le faut des risques offensifs.

Bien nous en a pris : en alternant une défense indviduelle haute, et une « zone-press / zone », nous sommes parvenus à perturber une athlétique équipe d'Autun qui nous a peut-être pris un peu de haut.

Nous commençons donc le match comme nous l’avions décidé et, avec du rythme, nous prenons rapidement 5/6 points d'avance.

Les nombreuses rotations n'altèrent en rien notre intensité, bien au contraire, tout les entrants apportant leur contribution.

Mais sur du jeu rapide et quelques tirs extérieurs, Autun parvient a limiter la casse pour finir a moins 3 à la fin du premier quart.

Nous accélérons encore dans le deuxième, et une bonne circulation de balle, compilée à plusieurs décalages, nous permet a notre tour de rentrer nos tirs extérieurs afin d'arriver a la mi temps avec 11 points d'avance.

Après avoir sans doute pris une belle « remontée de bretelles », les Joueurs Autunois haussent le ton et appuient là ou ça fait mal : à l'Interieur.

nous parvenons malgré tout à tenir, mais Autun parvient à mettre ses shooteurs en position pour passer devant dans le troisième quart-temps.

Pourtant, nous ne lâchons rien et continuons à respecter ce qui avait été demandé au niveau de l'agressivité, et nos rotations nous permettent de reprendre l’avantage et même de gagner ce match avec un écart de 10 points.

Je suis très content pour le groupe qui méritait une telle victoire.

Maintenant, il faut confirmer samedi prochain à Pont-de-Cheruy malgré un match très délicat qui nous attend, mais à minima il faudra confirmer sur nos intentions.

Ce soir, tout le monde a apporté son écot, mais mention spéciale a Pierrick, qui a bien fait du mal à leur Intérieur, à Guillaume qui a très bien tenu la balle quand il le fallait, et à Greg que l'on a réussi à mettre dans de bonnes positions et qui, du coup, a même rentré des tirs difficiles grâce à cette confiance.

L'idée maintenant c’est de continuer notre route, sans se soucier de nos adversaires mais uniquement de se faire plaisir comme ce soir.

Adviendra ensuite ce qu'il adviendra…

 

A.S BEAUMARCHAIS / BCVB (23/11/2013 :

Match important, pour ne pas dire capital pour le reste de la saison, perdu malheureusement, et en plus quasiment sur le plus gros écart du match.

Une fois n'est pas coutume, nous débutons pourtant plutôt bien le match et prenons la tête avec un jeu offensif plutôt bien huilé.

Malheureusement, nous sommes assez vite pénalisés par les fautes, ce dont profite au mieux Beaumarchais pour finir la mi-temps avec 7 points d'avance, avec déjà un Morose qui nous fait bien des misères a l'intérieur.

Début de 2ème mi-temps, l’écart monte a moins 11.

Nous arrivons à stabiliser et revenir petit a petit avec pas mal de fautes provoquées pour finir le 3eme quart avec un point d'avance.

Las, nous entamons le dernier quart-temps avec un moins 6 qui replace donc Beaumarchais avec 5 points d'avance.

Nous tenons mais n'arrivons pas à passer devant, et finissons avec un écart final plutôt flatteur pour Beaumarchais de 11 points, même si leur victoire est méritée sur l'ensemble du match.

Nous pouvons déplorer une adresse en berne, des pertes de balles à des moments importants.

On peut aussi noter du mieux au niveau du jeu et de l'investissement de chacun, mais malheureusement cela ne suffit pas.

Personne n'est vraiment passé au travers, mais personne n'est vraiment sorti du lot non plus.

Et pourtant, nous avons beaucoup tenté, Julien est repassé a la mène, nous avons pas mal varié nos défenses, alterné le jeu avec et sans systèmes, mais nous n'y arrivons pas.

Il ne faut pas se mentir, le maintien, même s’il reste encore réalisable, s'éloigne de plus en plus, et la fin de saison risque d'être bien longue pour tout le monde si nous n'arrivons pas à gagner un match rapidement.

Sachant qu'il nous reste Autun à jouer a domicile et Pont-de-Cheruy à l'exterieur, c'est loin d'être gagné.

Essayons malgré tout de ne pas trop penser a cela et prendre les matchs comme ils viennent, comme je dis toujours, c'est toujours triste et embêtant de vivre une telle saison et d'enchainer les défaites mais il faut essayer de positiver, de bien vivre ensemble : il y a des choses bien plus importantes dans la vie même si, bien entendu, c'est difficile à gérer.

Prochain match à domicile contre Autun, on ne lâchera rien et on fera le maximum pour engranger une victoire qui nous ferait le plus grand bien

 

AIX-MAURIENNE SAVOIE BASKET 2 / BCVB (16/11/2013) :

Sévère défaite :

Que dire après une telle défaite?

Que la suite va être bien compliquée si nous n'arrivons pas à mieux jouer à l'extérieur.

Nous commençons notre match comme d'habitude, malheureusement, avec nos 1012 points de retard.

A 16/4 nous commençons à monter en agressivité et jouer collectivement.

Las, les arbitres nous « plombent » notre remontée, et si clairement ils n'y sont pour rien dans la large défaite, ils nous ont bien mis la tête sous l'eau pour arriver a la mi-temps a moins 15 avec pas mal de joueurs pénalisés par les fautes.

Pierrick et Florian sortent une très bonne première mi-temps malheureusement insuffisante pour arriver avec un écart plus faible.

La deuxième mi-temps ne sera qu'un long calvaire pour finir a moins 42.... avec des arbitres sifflant toujours de la même manière.

Ceci dit, il faut absolument faire abstraction de l'arbitrage.

Nous sortons du match alors que malheureusement il n'y a rien a faire (2eme technique pour moi hier soir, et ça n'a rien changé..).

Rajoutons à cela le nombre incalculable de balles perdues, du nombre là aussi incalculable de rebonds offensifs pris par l'adversaire et un écart qui se creuse petit a petit.

Et concernant les balles perdues et les rebonds offensifs pris par l'adversaire, il n'y a que nous qui sommes coupables.

Il faut absolument savoir se remettre en question sans remettre la faute sur les autres, c'est le seul moyen de pouvoir s'en sortir.

La semaine va être difficile, mais il faut absolument rester soudés et ne rien lâcher.

Il n'y a aucune raison de ne pas aller gagner à Beaumarchais dans un match bien évidemment capital pour les deux équipes.

Ne baissons pas la tête, continuons à travailler, pensons collectif et pensons à ne pas renouveler nos erreurs : Action ?.. réaction...

 

COUPE DE FRANCE : BCVB / LENTIGNY (09/11/2013) :

Victoire… mais défaite :
En partant avec un handicap de 7 points, et en s'inclinant de 2, on peut en effet dire que l'on a gagné même si l'on a perdu...
Bien entendu, l'objectif était surtout de travailler en vue des 2 prochaines échéances cruciales, et aussi de donner du temps de jeu à tout le monde.

De ce côté-là, l'objectif est atteint.

Il y eût même quelques séquences offensives et défensives plutôt intéressantes, même si on peut toujours regretter cette fébrilité dans les moments clés.

A souligner également : nous avons joué une bonne équipe de Lentigny qui, à contrario, joue en pleine confiance avec les 4 victoires acquises en RM1 sur des scores étroits.
Après, même si je répète que perdre en Coupe de France n'est pas en soit catastrophique, c'est toujours mieux pour la confiance de gagner ce genre de matchs.

Cela aurait aussi pu permettre de meubler un peu la période de janvier, qui va être beaucoup plus creuse.

Rien de dramatique pour autant.
Prochains matchs à Aix puis a Beaumarchais.

Deux déplacements « coup sur coup » qui sont bien entendu beaucoup plus importants que le match d'hier soir.

 

BCVB / ASS LAGNIEU (02/11/2013) :

 

Victoire importante :

Match à ne pas perdre afin de rester en course pour le maintien.

Malgré une nouvelle fois un départ très laborieux, et devant faire face à une bonne adresse à trois points de nos adversaires sur des tirs en première intention, nous réussissons à limiter la casse dans le premier quart-temps malgré les 26 points encaissés.

Heureusement cette fois ci, en attaque pas de « trou noir ».

Nous arrivons à placer nos systèmes et à réussir quelques tirs extérieurs : moins 7 seulement et donc un moindre mal.

Apres un passage en « zone 3/2 » pas très réussi, nous alternons la défense individuelle et une « zone 2/3 » plus bénéfique.

Nous continuons à bien alterner jeu intérieur et tir extérieur, et combiné à un peu de jeu rapide, nous revenons assez rapidement, et prenons même dix points d'avance à 4/5 minutes de la mi- temps.

Malheureusement, de nouveaux mauvais choix offensifs et quelques pertes de balles permettent a Lagnieu de revenir à moins 3 à la mi temps.

La bonne nouvelle est que nous arrivons enfin à mieux jouer offensivement.

En deuxième mi-temps nous parvenons à gérer tant bien que mal ce petit pécule et même si Lagnieu ne repassera jamais devant, ils ne seront jamais très loin.

Nous réussissons à faire un mini-break à la fin, mais encore une fois, et sur un tir au buzzer de Lagnieu, ceux-ci limitent l'écart a 8 points au lieu de 11.

Embêtant, car ça peut compter a la fin.

Ne faisons pas la fine bouche, car la victoire était impérative, nous avons enfin vu une équipe conquérante avec de la solidarité sur le terrain et sur le banc, de la combativité.

Même si tout le monde n'a pas participé sur le terrain à cette victoire, TOUS on participé par leur encouragement.

Côté joueur à noter le match énorme de Nicolas Chebance des deux cotés du terrain, le très bon match de Florian, de  Yoann (même s’il a tendance a être un peu trop gourmand).

Julien bien également, même si je reste persuadé qu'il joue encore un peu trop en retenue.

Quentin bien dans son rôle avec aussi des paniers important.

Pierrick nous a énormément apporté défensivement, et ca aussi c'est un point positif.

Au vu de l'opposition de Lagnieu et des résultats de ce soir (Beaumarchais vainqueur), rien ne sera simple et tout sera important.

Les 2 prochains matchs a Aix et Beaumarchais seront bien évidemment capitaux.

Parenthèse Coupe de France à domicile la semaine prochaine, qui doit nous permettre de continuer à trouver des automatismes offensifs avant le déplacement très important  a Aix dans 15 jours.

 

LA RAVOIRE-CHALLES / BCVB (26/10/2013) :

 

Nouvelle lourde défaite :

Et pourtant, en face ce n'était ni Annecy, ni Décines, ni Vaulx-en-Velin.

Mais pour faire un bon match il faut deux équipes et, ce soir Challes s'est mis a notre niveau, c'est à dire bien bas....suffisant pour gagner de 25 points, c'est pour dire.

Au vu du match de ce soir, impossible d'envisager de gagner un match, et encore moins de se maintenir, nous n'avons actuellement clairement pas le niveau de la NM3.

Et pourtant, en enlevant les balles perdues, le pourcentage catastrophique au Lancer-franc, les contre-attaques faciles ratées, nous pouvions envisager de finir la mi-temps dans la roue de Challes.

Au lieu de cela, nous finissons a moins 11.

Seul point positif : la défense qui nous permet de n'encaisser que 28 points.

Deuxième mi-temps dans la même veine, sauf que Challes hausse son niveau de jeu.

Difficile d'envisager quoi que se soit dans ces conditions, les joueurs qui devaient être des joueurs de rotations font globalement ce qu'ils ont à faire.

Gwen, Alan et Philippe ont été bien dans leur rôle.

Greg, qui devrait être une arme offensive au niveau du tir extérieur n'a aucune balle dans de bonnes positions (j'attends encore les fixation/passe ou fixation/transfert).

Les joueurs cadres de l'année dernière (Guillaume, Julien, Flo...) ne le sont plus, et on se retrouve avec une équipe sans leader.

On pourrait presque mettre dans le 5 des joueurs qui etaient amenés au départ a faire des (bonnes) rotations...

Pierrick n'est pas assez régulier, et je reste convaincu qu'il peut faire beaucoup mieux.

Mais là aussi, il pourra faire mieux lorsque collectivement nous serons mieux.

Nicolas est bien dans son rôle mais bien esseulé.

Bref, c'est bien compliqué

Il faut absolument que les joueurs comprennent également qu'il faut arrêter de se disperser dans de vaines discutions durant le match.

Faisons tous les efforts dans un premier temps individuellement en acceptant les erreurs des autres pour pouvoir avancer (ai-je fait tout ce que je pouvais faire avant de pouvoir dire quelques chose ?), je ne suis pas sûr que ce soit le cas actuellement.

Nous allons jouer Lagnieu la semaine prochaine : une victoire pourra nous relancer, mais il faut que les « cadres » redeviennent « cadres » et que tout le monde tire dans le même sens.

En sommes nous capables? réponse dans 8 jours.

Deux points positifs malgré tout :

- On ne peux guère tomber plus bas après notre prestation de ce soir

- Depuis notre montée, je dis que la NM3 est difficile, que le maintien sera compliqué, et encore plus après le tirage des poules, mais maintenant tout le monde a vu et sait donc à quoi s'en tenir.

Ceci dit, et justement au vu du niveau de notre poule, peut-être que le maintien sera envisageable à 7 ou 8 victoires plutôt qu'aux 9 ou10 habituelles.

 

BCVB / VAULX-EN-VELIN B.C (19/10/2013) :

 

Si la victoire de Vaulx-en-Velin ne souffre d'aucune contestation, l'écart final ne reflète pas vraiment la physionomie du match.

Après avoir couru en vain après le score tout le match, nous nous essoufflons alors que Vaulx joue jusqu'au bout.

Il avait été demandé une agressivité de tous les instants pour pouvoir espérer quelque-chose.

Au lieu de cela, on se tire une balle dans le pied dès le premier quart-temps, avec un moins 15 en à peine 8 minutes.

Peur de mal faire ? Je ne sais pas, toujours est-il que tant que nous ne serons pas « en mode guerrier » du début a la fin, nous ne pouvons rien espérer dans ce championnat.

Je ne sais pas si tout le monde a bien compris cela, mais si il faut se passer de ceux qui ne le comprennent pas, et nous nous en passerons.

Nicolas, en bon combattant, sonne la révolte.

Cumulé à un passage en « zone » bénéfique, et aux rotations de Vaulx, nous revenons petit a petit.

Enfin de l'envie, de l'agressivité, des balles volées... et donc des paniers plus faciles.

Nous sommes très prêts de passer devant à la mi-temps, mais une perte de balle malheureuse nous conduit a un moins 3.

Début de troisième, Vaulx accélère, nous résistons tant bien que mal mais nous nous retrouvons quand même assez rapidement menés d'une dizaine de points.

A chaque rapproché Vaulx répond par un panier à 3 points.

A ce niveau, malheureusement et contrairement à l'année dernière, aucune impasse n'est possible.

Bien-sûr certains joueurs adverses sont ciblés, mais d'autres peuvent prendre le relais.

Nous optons pour une boîte sur Valla et c'est Garcia qui « plante » deux tirs a 3 points assassins.

Fin du 3ème quart, moins 7, tout est encore possible.

Nous résistons encore un peu en début de quatrième, mais cette course-poursuite finit par nous user, et nous ne réussissons plus à marquer pour finir a moins 25 !

Il ne faut pas se voiler la face : il est difficile de rivaliser avec des équipes comme Annecy, Décines, Vaulx... Ca tombe bien, nous les avons déjà joués.

Reste encore Pont-de- Cheruy, qui ne joue pas non plus dans la même catégorie.

Les matchs a La Ravoire, Autun vont être aussi compliqués.

En revanche nous n'aurons droit à aucun faux-pas contre nos concurrents directs, à savoir Belley, Beaumarchais et Lagnieu.

A voir pour Aix qui gagne hier de 50 points contre Vichy...

Prochain match a La Ravoire semaine prochaine.

 

C.S DECINES / BCVB (12/10/2013) :

 

Dur, Dur…
Pas facile, l'apprentissage de la NM3 contre des équipes ne « boxant » pas dans la même catégorie !
Nous commençons très bien le match, avec une bonne défense et du mouvement en attaque.

Nous menons rapidement 13/12 puis, Décines accélère, hausse le ton en défense et fait preuve d'une adresse pour le moins insolente a 3 points.

Le fait que Décines durcisse le jeu ne fait guère réagir les arbitres, qui nous sanctionnent, nous en particulier, alors que certaines situations sont plus que « limite »…
l'écart enfle à la vitesse grand V et Décines atteint la mi-temps avec 26 points d'avance.
Le match est quasiment joué...
Nous essayons tant bien que mal de limiter la casse avec nos (petits) moyens sur cette soirée.
Pas grand monde à ressortir du lot.

Ecart final de 40 points qui fait mal au moral.
Ceci dit, nous étions prévenus que nous risquions de prendre des « éclats » contre certaines équipes.

l'idée sera vraiment de rester mobilisés, et de ne pas « se rater » contre nos adversaires directs, le match de ce soir ne va, hélas, pas nous y aider.
Ce qui fait le plus mal également, c'est que j'ai le sentiment que arbitres comme adversaires ne nous respectent pas.

Et ça, je ne peux pas l'accepter.

Perdre est problématique, bien-sûr, mais on doit absolument dans un premier temps réussir à se faire respecter, par l'adversaire et par l'arbitre, et ce soir cela n'a clairement pas été le cas.
Prochaine échéance contre un nouveau gros bras de la poule : Vaulx-en-Velin.
Il faut absolument réagir et démontrer que nous avons notre place à ce niveau !

 

BCVB / UC ANNECY (05/10/2013) :

 

Trop fort…
Défaite logique de 23 points contre Annecy.

L'écart est même plutôt flatteur a notre égard tant la différence de niveau était importante.
Ceci dit, tout en perdant peut-être avec le même écart, je pense qu'il y avait moyen de les "tenir" un peu plus longtemps, et cela aurait été plus satisfaisait.

Nous revenons a la fin surtout parce que, de leur coté, ils relâchent et qu'a contrario nous, nous ne lâchons rien et ça, c'est positif !
Nous réussissons même à les faire douter dans le 1er 1/4 temps grâce à une bonne défense et une bonne alternance offensive entre Interieur et Exterieur.
Las, de nombreuses pertes de balles (cela devient un vrai problème car beaucoup trop récurent) offrent de nombreux paniers faciles a nos adversaires, sans parler des lancers francs qu'ils convertissent systématiquement.

Moins 15 à la pause, ils insistent au retour des vestiaires pour faire monter l'écart à une bonne trentaine de points (durant 5 à 6 minutes, on a vraiment vu la différence).
Rien à dire, ils sont au-dessus.

Malgré tout, nous tentons de rester « dedans » et, petit à petit, on grignote pour revenir a 23 points.
Ce n'est pas contre des équipes comme cela que nous jouerons notre maintien (ce qui fait d'autant plus regretter notre défaite inaugurale contre Vichy), mais malgré tout j'attends autre chose au niveau des pertes de balles, des lancers francs qui, une nouvelle fois, sont des paramètres que l'on pourrait maitriser avec un peu plus de concentration.

En revanche, je loue l'état d'esprit du groupe qui n'a pas baissé la tête (de toutes façons, nous savons que ça va être difficile, et il va falloir accepter ce genre de match et ne rien lâcher pour être prêts pour les matchs à 4 points).

Mention bien aussi à Pierrick, que je vois enfin à son vrai niveau, et à Thomas qui monte petit à petit en puissance.

Guillaume aussi à été vu plus à son avantage que dernièrement, et ça aussi c'est une bonne nouvelle.
Enfin, un petit mot pour le public qui malgré l'écart nous a soutenus jusqu'au bout, et ça aussi c'est un paramètre important pour notre course contre le maintien.
Prochain déplacement difficile contre un nouveau gros bras de la poule à Décines.

 

JF BELLEY / BCVB (28/09/2013) :

 

Victoire importante

La manière n'a pas forcement été là mais l'essentiel était bien entendu de l'emporter chez un adversaire direct.

Après un début intéressant offensivement, nous avons laissé Belley rester dans le match à cause d'une défense plus que douteuse et 22 points encaissé en 10 minutes, beaucoup trop pour espérer quelques choses a l'extérieur.

Nous avons bien « resséré les boulons » par la suite, mais au détriment de l'attaque où malheureusement nous n’avons pas su appuyer là ou il fallait au moment important, nous voilà à seulement +1 à la mi temps.

Début de troisième quart-temps plutôt réussi également.

Nous arrivons a prendre une dizaine de points d'avance avec quelques interceptions et du jeu rapide.

Mais encore une fois, quelques mauvais choix et une faute technique plutôt douteuse (ceci dit, et ce n'est pas parce qu'on a gagné, mais on a été plutôt bien arbitrés contrairement a la semaine dernière, comme quoi...) permet à Belley de revenir a 3 points alors qu'un écart de 7 aurait été un minimum.

Du coup, beaucoup de frayeur et de fébrilité dans le dernier quart.

Malgré 10 lancers-francs gaspillés (oui, oui, 10 ratés !) dans le dernier quart, nous l'emportons de 5 points.

Malgré les lancers ratés, cette technique qui nous coûte 4 points, une « antisportive » qui nous coûte aussi 2 points plus une possession, nous l'emportons de 5.

Bien donc, mais clairement il faudrait hisser notre niveau de jeu si on veux espérer quelque-chose !

Très peu de rotations en seconde mi-temps (à tort probablement, quelques joueurs finissent très très fatigués, mais bon....on a gagné donc...) mais on peut souligner quand-même le très bon match de Pierrick, présent en défense, au rebond, en attaque.

On aura absolument besoin d'un Pierrick à ce niveau pour se maintenir.

Nico, Julien et Yoann on été rassurants et on marqué des paniers importants dans les moments-clés.

Prochain match très délicat contre Annecy la semaine prochaine.

On attaque une série de 3 matchs contre des équipes qui ne jouent pas vraiment le même championnat que nous, on verra ce que l'on peut faire...

 

BCVB / J.A VICHY 2 (21/09/2013) :

 

Défaite logique et… frustrante

Défaite logique et victoire méritée pour Vichy, puisqu'ils ont mené tout le match.

Mais défaite frustrante, car il y avait largement moyen de faire mieux.

Sans faire offense à Vichy, je pense qu'il y aura des équipes beaucoup plus fortes qui vont se présenter au Palais, et c'était un match qu'il fallait absolument prendre.

Peut-être que si nous passons devant lorsque nous avons deux lancers-francs à deux minutes de la fin, la tournure aurait été différente.

J’en suis même persuadé, car nous les aurions vraiment fait douter, ce qui n'a pas été le cas puisqu'ils enchainent ensuite panier + faute.

Au lieu de se retrouver à +1, on se retrouve à -4, ce n'est pas tout a fait pareil...

On fait globalement notre match en défense, mais beaucoup trop de pertes de balles en attaque pour pouvoir espérer mieux.

On a jamais été très loin, mais lorsque l'on court après le score et que l'on perd des balles à des moments cruciaux, et/ou que l'on n'arrive pas à passer devant au moment opportun, forcement, on le paye « cash » en Nationale 3.

Prochain match capital contre Belley.

Encore une équipe qui va lutter avec nous pour le maintien.

A prendre absolument car ensuite on enchaine les cols de « hautes catégories ».

Cela ne va pas être simple, car Belley perd de seulement 12 points à Beaumarchais, Lagnieu -que l’on pensait un peu en dessous - perd de seulement 2 points contre un « gros bras », idem pour Challes-La-Ravoire à Autun… bref, il ne va pas falloir lambiner en route et laisser trop de matchs comme celui d'hier, sinon la saison risque d'être longue, très longue.

A noter : un arbitrage plus qu'incohérent.

J'ai souvent souligné que l'année dernière nous avions été globalement toujours bien arbitrés en RM1 (et pas seulement lorsque nous gagnions).

L'année d'avant à St-Priest en NM3 l'arbitrage ressemblait fortement à celui de samedi.

Je m'interroge fortement sur l'intérêt de superviser quasi systématiquement les arbitres.

Ne pourrions-t-on pas les laisser un peu tranquilles et éviter de leur mettre une pression supplémentaire (les coaches s'en chargent eux-mêmes....) car clairement, je ne les ai pas sentis souverains samedi soir.

Tant mieux lorsqu'on joue a l'extérieur (ça peut jouer pour nous), mais lorsqu'on joue à domicile c'est plus compliqué.

Quoi qu'il en soit, il va falloir s'adapter à ce paramètre et ce, très rapidement.

Je souhaite encore remercier les Dirigeants et les Bénévoles pour la mobilisation à l’occasion de ce premier match, cela aurait mérité une meilleure récompense.

A noter aussi, les bons matchs de Florian, Yoann et Nicolas.

Julien bien aussi, mais à court physiquement.

En revanche, j'attends beaucoup mieux de Thomas (mais il est en phase de reprise) et Pierrick car, clairement, on ne s'en sortira pas sans ces deux points de fixation capital à l'intérieur.

 

______________________

SAISON 2012/2013 (RM1)



U.S JASSANS-RIOTTIER / BCVB (04/05/2013) :

 

Pour ce dernier match de la saison nous avions rendez vous à Jassans.

Malheureusement, difficile d'espérer quelque-chose en se déplaçant à 6 plus David, surtout face à un adversaire souhaitant ardemment la victoire pour confirmer sa belle saison avec une 4ème place a la clé.
L'idée était de tenir le plus longtemps possible et tenter un coup de poker sur la fin si nous étions encore dans la roue.
Mais Jassans mérite largement la victoire, puisqu'ils ont mené du début a la fin.

Tant bien que mal, nous sommes parvenus à maintenir un petit écart jusqu'à la mi-temps, en attaquant plutôt bien leur « zone-press » et en défendant en « zone ».
Mais dans le 3ème quart- temps nous avons perdu notre jeu de passes et nous nous sommes perdus sur des actions individuelles, surtout en multipliant le dribble.

Jassans, avec sa défense agressive sur le porteur n'attendait que ça !

Et comme pas grand-monde était dans un grand jour…

De plus, Jassans finit par s'adapter à la « zone », le nombre restreint de joueurs et la fatigue nous obligent à retarder au plus le passage en défense individuelle.
victoire finale de 17 points de Jassans sur le plus gros écart du match, pas forcement révélateur.

En revanche, rien à dire sur la victoire en elle-même, comme je l'ai dit méritée de jassans.

Ce match n'enlève rien à notre très belle saison avec la montée, et surtout le titre, puisque nous avons reçu après le match sur le terrain la Coupe du Champion.
Maintenant, il ne faut pas se mentir, la saison prochaine va être compliquée.

Beaucoup nous prédisent déjà l'ascenseur, sûrement les même qui nous prédisaient une saison difficile en R1.

Ce qui est sûr, c'est qu'il faudra se renforcer qualitativement et quantitativement, car nous ne pourrons rien espérer sans travail, et aussi en se prémunissant d'absences ou blessures, ce que nous n'avons pas pu faire cette année.

Cela n'a pas eu de conséquence, mais en N3 ce qui est sûr c'est que tout se paye « cash ».

Ce qui veut dire aussi que si nous partons sur un groupe élargi, les temps de jeu de chacun seront forcément differents de cette année.

Il faudra donc bien s'assurer de la motivation de chacun par rapport à cela avant de former le groupe définitivement.
Nous avons déjà obtenu l'accord de Pierrick Decelle, Interieur de 2 mètres ayant déjà gouté a la N2 et la N3, et qui s'entraine avec nous depuis 3 mois.

Bienvenue à lui, et ca, c'est déjà un point super positif.
La suite l'année prochaine...

 

BCVB / A.L ROCHE-LA-MOLIERE (20/04/2013) :

 

la Victoire et le Titre !

En nous imposant hier soir de 10 points, dans la douleur, nous confirmons  notre montée en NM3 et le Titre de Champion de Région.

C'est tout simplement énorme, c’était inimaginable en début de saison.

Je ne sais pas si tout le monde se rend bien compte de cela, il faut savourer ces moments qui, quoi qu'il arrive, ne pourront pas nous être enlevés.

Bien-sûr, il faut également bien être conscient que l'année prochaine cela sera très, très compliqué.

Il faudra bien se rappeler d'où l’on vient lorsque nous serons en difficulté.

Concernant le match d'hier, celui ci a opposé une équipe de Roche venue à 7 (avec malgré tout ses 3 meilleurs joueurs) à nous-même diminués par l'absence de Sylvain et d’un Flo présent mais pas au mieux de sa forme physique

La victoire est logique dans la mesure où nous avons mené du début a la fin.

Mais nous nous sommes quand-même bien fait peur dans le troisième quart-temps face à une équipe qui a joué jusqu'au bout, et n'a vraiment rien lâché.

Bravo a eux !

En première mi-temps nous créons un écart assez conséquent via une adresse assez impressionnante.

Malgré tout, Roche revient, notre défense montrant déjà des signes de faiblesses et faisant preuve d'une agressivité douteuse.

En deuxième mi-temps notre adresse nous lâche et nous arrivons à rester devant uniquement grâce à du jeu rapide et des fixations/passes qui ont mis du temps a arriver malgré mes demandes.

Petit clin d'oeil bien sympa : c'est David qui clot la saison au Palais par un dernier panier… sympa car si il a peu joué mais il a toujours été présent aux entrainements du jeudi pour faire le nombre et dépanner en match quand il fallait.

A ce sujet, il va falloir que chacun se positionne pour l'année prochaine et que nous prenions des décisions rapidement.

Il est impensable d'envisager quoi que se soit si nous n'arrivons pas à être 10 à l'entrainement.

Ce qui sous-entend un recrutement en quantité et en qualité, tout en conservant l'unité du groupe en place, bref… pas simple.

Il est urgent aussi que l'Equipe 2 monte, il faut donc une vraie réflexion par rapport a tout cela, réponse dans quelques semaines...

 

BCVB / AS BEAUMARCHAIS (13/04/2013) :

 

Plus près que jamais !
Avec notre victoire hier contre Beaumarchais, nous assurons définitivement l’une des trois premières places.

S’il y a 3 montées, nous en sommes, s’il y en a 2, il faut encore gagner la semaine prochaine.

Dans les deux cas, nous jouerons jusqu'au bout puisqu'en plus de la montée il y aurait éventuellement un titre a allez chercher.

Quoi qu'il arrive, cette saison restera exceptionnelle, puisque personne ne nous attendait là, et quelque part… nous non plus !

Mais le plus dur va commencer, nous aurons le temps d'y revenir.
Hier nous avons mis un quart-temps à nous mettre en route.

Beaumarchais, via une grosse activité défensive, du jeu rapide et surtout du jeu intérieur, nous met en difficulté.

De notre côté, nous sommes là mais pas encore au niveau qu'un tel match requiert surtout en terme d'intensité : moins 4 à la fin du premier quart, c'est un moindre mal.

Dans le second, nous haussons le ton et, à notre tour, le jeu rapide, une bonne adresse extérieure alternée avec de bonnes pénétrations dans la raquette, nous permetttent de gagner les vestiaires avec 7 points d'avance.
Nous continuons sur le même rythme en deuxième mi-temps, et Beaumarchais lâche prise petit a petit, déjouant et sortant du match (heureusement qu'ils ne mettaient plus la balle a l'intérieur, car je pense que le danger pouvait vraiment venir de là).

Nous pouvons alors dérouler et proposer quelques séquences très intéressantes (amener la balle a l'intérieur, transférer la balle, jeu de passes etc…)
A noter : le match, une nouvelle fois énorme, de Julien ainsi que Flo qui nous a vraiment prouvé qu'il pouvait défendre contre n'importe qui en cette fin de saison.

Mais tous les joueurs sont aussi à citer hier : on a retrouvé aussi un Alan très intéressant, les deux Yohan à leur niveau habituel, Quentin aussi a été présent après un passage un peu délicat,  Jean-Marie qui effectue aussi une bonne fin de saison, Sylvain toujours aussi précieux sur les séquences de jeu rapide et de percussion...
voilà, finissons le travail sur les deux derniers matchs, ne galvaudons rien, et surtout savourons tout cela le plus longtemps possible, puis penchons-nous sur la saison prochaine le plus rapidement possible.

 

USM PIERRE-BENITE / BCVB (06/04/2013) :

 

Cruel et injuste :

Apres avoir mené 39 minutes et 59 secondes, perdre sur un panier « au buzzer » et suite a un énième rebond offensif laissé a l'adversaire peut nous laisser énormément de regrets.

Même si nous méritions de gagner, comme je le dis toujours, l'équipe gagnante le mérite elle aussi quelque part un peu.

Contre Jassans, c’est nous qui gagnons sans forcement le mériter.

Hier, ca a été l'inverse...

Nous avons globalement fait un bon match au niveau de l'intensité, de l'adresse, du collectif, du respect des consignes.

Et ce, contre un adversaire et une salle toujours difficiles à manier.

Nous avons toujours eu entre 5 et 10 points d'avance, mais Pierre-Bénite a su revenir en prenant énormément de risques sur des tirs à 3 points en première intention, et surtout sur un nombre anormalement élevé de rebonds offensifs.

Nous avons clairement été sanctionnés au niveau de la dimension athlétique, malgré toute la bonne volonté des joueurs.

A méditer pour le futur !

Nous voilà maintenant 3 équipes ex-equo à la première place, et le prochain match contre Beaumarchais devient du coup LE match le plus important de l'année.

Si nous perdons, je ne pense pas que nous reverrons Pierre-Bénite et Beaumarchais et il faudra se contenter, au mieux, de la troisième place.

A nous de bien préparer cette finale…

 

BCVB / U.S JASSANS-RIOTTIER (23/03/2013) :

 

« Aux forceps » !

Victoire de 8 points dans la douleur face à une très belle opposition.

Ce ne fût certainement pas le meilleur basket proposé au Palais, mais ce fût certainement le match le plus abouti au niveau de l'intensité.

Grâce à nous, mais aussi grâce à Jassans qui, sur l'ensemble du match, méritait la victoire autant que nous.

Peut-être que leur « zone-press », qui nous a bien fait mal à un moment donné du match, leur coûte cher en terme de physique et de gestion des fautes à la fin, puisque nous finissons un peu plus fort qu'eux au niveau du rythme et de l'adresse.

Bon début de match où nous appuyons là ou nous avions prévu : franchir leur « zone-press » et profiter du surnombre, et ne surtout pas attendre qu'ils se remettent en place.

Puis petit à petit Jassans revient pour passer devant et ne plus lâcher la tête jusqu'à 6 minutes de la fin.

Du début du 2ème a la fin du 3ème quart-temps, leur défense nous coûte pas mal de paniers.

De manière incompréhensible, nous n'arrivons pas en effet à franchir le premier rideau, et de ce fait, Jassans s’offre de nombreux paniers faciles.

De notre coté, l’adresse extérieure est en berne et nos intérieurs ne mettent aucun panier « dans la peinture ».

Julien parvient tout de même à nous faire rester dans le match puis, alternativement Quentin et Flo (auteur d'un très gros match offensif mais aussi défensif, ce qui ne gâche rien…) scorent à trois point pour nous faire repasser devant.

Nous recommençons à appuyer sur l'accélérateur et profiter de quelques balles gagnées pour « finir » sur contre attaque.

Alan scelle la rencontre par un nouveau panier à trois points.

De son côté, Jassans est en « panne » d'adresse, ce qui nous permet de remporter le match.

Bien entendu, impossible de ne pas revenir sur ce qui a été fait au Palais :

Très honnêtement, je n'étais pas « super chaud » pour organiser cela le jour du derby, même si d'un autre côté, cela assurait un Palais bien garni.

Je retiendrai surtout que les Enfants du Club ont été mis en avant, et c'est cela qu'il faut retenir.

Cela a permis de promouvoir le Basket à Villefranche, et ça aussi, c'est une très bonne chose !

Je remercie et félicite tous les bénévoles qui ont travaillé dur pour la réussite de cette soirée.

Bien entendu, l'ambiance n'aurait pas été la même sans la super, que dis-je, géniale animation d'Eddy.

Un Grand Merci à toutes et a tous !

Prochaine rencontre dans 15 jours à Pierre-Bénite...Ca va être très compliqué là-bas.

Si nous avons franchi un grand pas vers le « podium » en fin de saison, il serait de bon ton de finir dans les deux premiers, au cas où il n'y ait que deux montées.

A ce titre, le match a Pierre-Bénite, et le suivant contre Beaumarchais seront déterminants.

 

A.L ROCHE-LA-MOLIERE 3 / BCVB (16/03/2013) :

 

22h15 : fin du cauchemar...
défaite 60/79, la plus grosse et la plus méritée de la saison !
Que dire en effet ?

 

Début de match catastrophique des deux équipes, aucune réussite au tir, pas de rythme, pas de défense, bref 9/8 pour nous à quelques minutes de la fin du premier quart-temps avec 7 lancers-francs et donc un seul panier.... tout est dit.
La différence entre Roche et nous, c'est qu’ils ont ensuite fini par trouver la mire pour atteindre une adresse insolente, bien aidée par notre passivité défensive, aussi bien en « individuelle » qu'en « zone », tout le contraire de Roche.
On finit la première mi-temps tant bien que mal a moins 3, et ensuite : plus rien (déjà qu'il n'y avait pas grand chose).
Ecart logique donc, et si niveau « basket » on pouvait s'attendre après une trêve d'un mois a des difficultés (surtout vu comme certains se sont entrainés, ou plutôt pas entrainés), on se devait au moins d'être prêt dans l'envie.

 

Et la aussi, on a été battu par une équipe qui, pourtant, ne joue plus rien dans ce Championnat.
Bref, si l’on joue comme cela les 5 prochains matchs, il faut vite oublier la montée et se dire qu'on n’en gagnera pas beaucoup
Apres, l'équipe a souvent réagi après un mauvais résultat ou une mauvaise prestation, donc on va essayer de bien se préparer pour  le prochain match contre Jassans et j'espère que les joueurs nous démontreront autre chose que cette « bouillie » de basket proposée hier soir

  • A.S BEAUMARCHAIS / BCV (16/02/2013) :

Un pas en plus :

Belle victoire a Beaumarchais, qui plus est avec un écart assez conséquent de 18 point, après le + 16 contre Pierre-Bénite.

C'est bien car cela pourrait compter en cas d'égalité.

Nous abordons le match toujours sans Guillaume (son absence sera plus longue que prévu initialement, on pensait le récupérer pour le prochain match, mais cela risque d’être plutôt en avril) et Yohan, c’est-à-dire à 8 avec Philippe de l'Equipe 2.

Début de match à notre avantage avec pas mal d'adresse et de percussion, qui nous amène à + 10.

Beaumarchais passe en « zone » et revient assez rapidement.

Du coup, nous aussi nous passons en « zone et boîte » sur un des joueurs adverses.

Nous maintenons ainsi un petit écart de + 8 a la mi-temps plutôt justifié au vu de la physionomie de cette première mi-temps, même si nous avons beaucoup de mal à jouer avec nos « intérieurs ».

Merci à notre adresse et aux percussions de Yohan et Julien !

Philippe n'ayant pas joué en première mi-temps, j'opte pour le mettre dans le « 5 » dès le début de la 2ème mi-temps pour qu'il soit prêt, « au cas où » en fin de match, résultat : 3/3 à 3 points, plus quelques passes décisives, fautes provoquées et lancers francs réussis !

Du coup, cela nous créait quelques espaces à l'intérieur, et nous réussissons à alterner un peu mieux notre jeu intérieur / extérieur.

Nous arrivons donc cette fois ci à maintenir cet écart de 10/12 points.

Beaumarchais tente de revenir, et fait pas mal de fautes, ce qui nous permet d'assoir définitivement notre succès par le biais des lancers convertis, bravo !

Franchement, je craignais énormément les deux rencontres contre Pierre-Bénite et Beaumarchais, mais tout s’est bien passé.

Un pas de plus a donc été fait, mais il va falloir encore en gagner quelques-uns.

Jassans ayant gagné a St-Andéol, pas impossible que notre « voisin » soit autant dans la course que Pierre-Bénite et Beaumarchais.

Place à une Trêve d'un mois, puis reprise à Roche et réception de Jassans, qui va valoir cher !

Mais inutile de se mettre de la pression, continuons à prendre les matchs comme ils viennent…

 

  • BCVB / U.S.M PIERRE-BENITE (09/02/2013) :

 

Une belle victoire !

Et pourtant, cela ne s'annonçait pas facile du tout, avec Guillaume toujours absent, Yohan Picard également, et des entrainements tronqués cette semaine.

Nous avons surtout affronté un adversaire de qualité, avec un 5 majeur rompu aux joûtes de la NM3.

Avec les tripes, mais aussi plusieurs actions de belle facture, nous avons su remporter la victoire, et en plus avec un écart assez conséquent de 16 points, ce qui pourrait avoir son importance a la fin.

Début de match plus que timide avec un 8/16 à la clé, grosse adresse de l'adversaire et, de notre côté, pas mal d'appréhension.

Nous passons en « zone » et Pierre-Bénite perd son adresse tandis que nous, par quelques contre-attaques et tirs à 3 points, parvenons à revenir et même créer une petite différence, plus 4 à la mi temps.

En 2eme mi-temps, toujours en « zone » (pourquoi changer, tant que l'adversaire s'adapte pas ?) non seulement nous maintenons l'écart, mais nous profitons aussi des nombreuses fautes adverses en convertissant nos lancers francs.

Malgré notre déficit physique, nous arrivons à amener la balle a l'intérieur, pour mieux la ressortir, et travailler ensuite sur de la fixation ou du tir extérieur :

victoire finale 83/67.

Rien n'est fait bien entendu, de toutes façons il ne reste que des gros matchs, dont le prochain à Beaumarchais.

Il serait de bon ton que nous abordions tout les autres matchs comme cela, et que nous puissions enfin nous entraîner a 10.

A ce titre, merci aux U20 qui viennent compléter le mardi (et à la « deux » le jeudi), merci encore à Alexandre qui était dans le groupe hier et qui a mis ses premiers points au Palais en RM1.

A noter également le « big match » de Julien.

 

  • A.S ANDEOLAISE / BCVB (26/01/2013) :

 

Défaite logique, Et douloureuse...

Défaite de 17 points hier, quasiment le plus gros écart du match et malheureusement, en plus de la défaite, nous perdons le goal-average et ca c'est vraiment ennuyeux.

D'autant plus que si l’on se souvient du match aller où nous aurions du gagner de 20 points...

Nous entamons pourtant bien le match pour finir le premier quart-temps à plus 5 et, là encore, c'est un moindre mal pour l'adversaire.

Dans le second, avec un surcroît (doux euphémisme, mais bon, on était prévenu !) d'agressivité, Saint-Andeol revient a égalité.

Le début du 3ème est toujours équilibré, puis la 5ème faute, sur faute « technique » de Florent nous coute très cher.

En dehors du fait que, sur l'action, nous encaissons 5 points (panier + faute + deux lancers-francs ensuite), nous perdons un « Intérieur » et hier nous avons été archi-dominés sur le plan physique.

Nous n'avions donc pas besoin de cela.

Ensuite, petit a petit, St-Andeol creusait un écart.

De notre côté, plus aucun collectif, plus de circulation de balle, Quentin et Julien finissent sur les rotules, bref : moins 17

Un match, contrairement à ce que l'on dit habituellement, a ne pas oublier, car il nous reste 8 matchs à disputer, et ce seront 8 combats !

Soit nous y sommes prêts (ce qui sous-entend aussi être 10 à l'entrainement), et on pourra envisager quelques victoires, soit nous ne le sommes pas, et la belle dynamique créée partira aussi vite qu'elle est venue.

La balle est dans nos mains, à nous de bien gérer cela.

Repos le Week-end prochain, ensuite deux matchs et encore 3 semaines sans jouer.

Cela va nous permettre de récupérer Guillaume qui nous a bien fait défaut hier.

 

  • BCVB / BC. VIRIAT (19/01/2013) :

Logique mais pas si simple :

Victoire hier de 14 points.

Logique dans la mesure où nous avons mené quasiment tout le match, mais pas si simple car nous n'avons jamais réussi à creuser un écart nous mettant définitivement a l'abri.

Il s'agissait en plus d'un match « piège », n'évoluant pas dans notre salle habituelle, et Viriat étant l'équipe-type capable de nous faire déjouer.

Malgré tout, en faisant preuve de sérieux et d'adresse sur quelques moments clés, nous avons réussi à  verrouiller un match qui ne restera pas dans les annales.

Dernier match de cette 1ère phase la semaine prochaine a St-Andeol.

Nous avons la possibilité d'écarter définitivement un concurrent pour la 2eme phase, ou bien, en cas de défaite,  leur donner la possibilité de revenir « dans la roue », sachant qu'ensuite il ne restera que des matchs compliqués contre les 4 premiers de l'autre Poule.

A noter, l'absence définitive de Romuald, qui part travailler dans le sud, le retour de Guillaume qui se fera peut-être un peu plus tôt que prévu (mais il devrait quand-même rater encore 3 matchs).

Pour hier, merci a David qui nous a permis d'être 9 et qui, en plus, s'est permis le luxe de rentrer un tir dès sa 1ère action....

  • B.C RIVE DE GIER / BCVB (12/01/2013) :

Belle victoire de la solidarité :
avec les absences conjuguées de Guillaume, Quentin et Romuald, le match ne s'annonçait pas sous les meilleurs auspices…
Mais encore une fois, l'équipe n'a rien lâché et cela a payé en fin de match.
Nous débutons bien, pour mener de quelques points, avant de prendre un petit éclat avant la mi-temps, suite a quelques contre-attaques et autres paniers à 3 pts adverses, mais nous limitons la casse à moins 5.
En 2eme mi-temps, nous ne sommes pas loin de la rupture, mais nous arrivons heureusement  à ne pas concéder plus de 9 points (écart maximal).

L'idée était vraiment de rester « dans la roue » le plus longtemps possible,  et ensuite de les faire douter puisque l'adversaire est en plein doute actuellement, et a plus de difficultés que nous à se reposer sur son collectif.

Au début du 4eme quart-temps,  nous commençons notre approche, et à 5 minutes de la fin nous passons devant pour ne plus rien lâcher et finir a plus 12 !
Merci a notre « Junior » Alexandre, qui nous a permis de faire le nombre, et qui a fait une rentrée satisfaisante.

Enorme match de Julien Giraud.
Prochain match contre Viriat et pas le droit a l'erreur.

Nous récupérerons Quentin ,  mais pas Guillaume ni Romuald qui, a priori, ne rejouera pas de la saison.

Nous ne jouerons pas au Palais mais à Saint-Exupéry , j'espère que les joueurs ne perdront pas leurs repères.

 

BCVB / OULLINS-STE-FOY 2 (05/01/2013) :

 

Dans la douleur !
Le titre résume bien notre prestation d'hier.... match difficile de reprise contre une équipe d'Oullins bien en jambes.

Nous avons été menés quasiment tout le match (de peu, mais toujours menés), et nous gagnons sur un écart plus que flatteur de 11 points.

Victoire donc, dans la douleur, car en plus du match nous perdons notre meneur Guillaume Bollet sur blessure, et pour, à mon avis, au moins deux mois, voir plus...

C'est un vrai coup dur pour l'équipe !

Rajoutez à cela la blessure longue durée de Romuald Peigney et la blessure toujours d'actualité de Sylvain Antoine, ça commence à faire beaucoup.

Sans compter qu'il faudra faire sans Quentin Bordery au moins une fois par mois d'ici la fin de la saison : Stop ! n’en rajoutons plus...
Il va falloir gérer cela et ça va être loin d'être simple, surtout qu'il nous reste des matchs compliqués pour finir cette première phase, et je ne parle pas de la 2ème qui va arriver.
Bref, nous avons eu la bonne idée de gagner ce match hier et c'est tant mieux, nous l'avons gagné par un surplus d'agressivité défensive en 2ème mi-temps.

Même dans la difficulté l'équipe n'a rien lâché, et c'est vraiment notre marque de fabrique.
Prochain match, compliqué donc, puisqu'il va manquer : Guillaume, Romuald, Sylvain (?) et Quentin à Rive-de-Gier.

Heureusement que nous avons engrangé les victoires depuis le début de saison...

  • A.L LA RICAMARIE / BCVB (16/12/2012) :

Dernier match de l'année à La Ricamarie, match que l'on craignait particulièrement.

D'une part, parce que c'était l'Equipe qui nous avait fait la meilleure impression après les matchs aller et, d'autre part, le match ne s'annonçait pas sou

LE MOT DU COACH (SENIORS MASCULINS RM1)

Commenter cet article

en savoir plus 05/12/2014 05:57

J'aime bien votre site internet , merci et bravo ! continuez comme ça !

Je me permet de mettre un lien vers mon site , n'hésitez pas à venir !

A trés bientot

Nous sommes sociaux !

Articles récents